Noël dans les bars de Limoilou

Noël dans les bars
(Photo courtoisie : puamelia/Flickr)

Noël dans les bars est-il déprimant ? Est-ce que vous vous faites cette idée de gens seuls, accotés au comptoir, tristes et sans famille ? Ou peut-être vous vous imaginez plutôt des touristes allemands ou japonais joyeux lurons, profitant de la vie nocturne pour braver le froid québécois ? Trois propriétaires de bars de Limoilou nous entretiennent sur l’ambiance qui y règne les 24 et 25 décembre.

Les 24 et 25 décembre au soir, certains étaient en route vers Rimouski pour un grand party de famille, pendant que des amoureux relaxaient dans un chalet dans Charlevoix, et que d’autres chaussaient leurs patins sur un lac dans les Laurentides ou mangeaient une poutine en solo en écoutant un bon vieux film parce qu’ils avaient envie de passer une bonne soirée même s’ils n’aiment pas Noël. Et plusieurs passaient une partie de la veillée dans les bars, bien accompagnés !

Le Pub Limoilou

Le propriétaire du Pub Limoilou (801, 3e Avenue) possède l’établissement depuis 21 ans. Les premières années, comme il n’y avait pas beaucoup de monde qui restait au bar en soirée le 25, ce pub-limoiloudernier fermait sur l’heure du souper. La dynamique est fort différente aujourd’hui ! Le Pub Limoilou est ouvert le 24 et le 25 décembre et des chansonniers de blues, tel qu’à l’habitude, divertissent les clients. Le 24, le Pub offre un buffet froid et le 25, un jam session s’ajoute à la programmation.Les gens arrivent en gang plus tard au pub, vers minuit, une fois les partys de famille terminés. La consommation d’alcool est beaucoup plus responsable qu’il y a 20 ans. Il est courant que le propriétaire du Pub Limoilou voie des gens se mettre à l’eau ou au café au cours de la soirée et les services de raccompagnement sont très utilisés.

La Source de la Martinière

Le 24, si les clients ont envie d’écouter des chansons de circonstance, le staff s’ajustera et des reprises punk de Noël pourraient bien se faire entendre à La Source (201, rue de Lanaudière). Si par contre les clients semblent ne pas vouloir une ambiance de circonstance, le rock, métal et punk (Photo courtoisie : Unsplash/Pexels)égaieront le bar comme à l’accoutumée. Un karaoké est aussi disponible. Une chose se distingue le 24 et 25 : ça sort en famille ! Les mères et leurs fils, les cousins avec les cousines, les mononcles avec les neveux ! L’après-party de famille se fait au bar, phénomène inexistant le restant de l’année.Les affaires de famille, le propriétaire connaît bien ! La Source a d’abord appartenu à son grand-père, puis à son père, et maintenant il en assure la gestion avec son frère. Si plusieurs clients se connaissent, il n’est pas rare de voir au bar les liens s’entrecroiser entre inconnus à la veille de Noël. Mention spéciale au sympathique buste de père Noël à l’entrée.

Red Lounge 2.0

Noël dans les barsLe 24, le Red Lounge (1700, 4e Avenue) est ouvert, et comme plusieurs clients le souhaitent, peut-être aussi le 25 ! Le propriétaire se dit étonné de voir que sa clientèle, des jeunes dans la vingtaine, vient passer une partie de la veillée au Red Lounge en ces journées spéciales. Les familles sont beaucoup plus petites qu’avant, avance-t-il, certains partys de famille finissent plus tôt. Quand les mononcles et les matantes sortent les cartes, ses clients lui racontent qu’ils préfèrent venir veiller au Red Lounge.Le propriétaire se souvient d’une époque où nous retrouvions davantage les gens seuls les 24 et 25 décembre dans les bars. Maintenant, c’est plutôt le contraire ! Vers 23 h ou minuit, les clients arrivent pour festoyer entre amis. Ils peuvent bénéficier le 24 d’un DJ qui prend les demandes spéciales, ainsi que d’un buffet froid offert par l’établissement.À la vôtre !