Place publique de Limoilou : dévoilement du concept pour un aménagement permanent

2015-06-24-place-publique-ml-01
Les commentaires recueillis à la suite de l’édition 2016 (photo) auront servi de repères pour l’élaboration d’un concept préliminaire pour une place publique permanente. (Photos : archives)

Au terme de deux années d’aménagements temporaires, la place Limoilou deviendra permanente dès l’été 2018. Les plans préliminaires du nouveau concept ont été dévoilés par la Ville de Québec à l’occasion d’une consultation publique qui s’est tenue jeudi au centre communautaire Jean-Guy Drolet.

Un concept d’aménagement à bonifier avec les résidents

Accueillie favorablement par la plupart des citoyens et commerçants présents, la proposition d’aménagement préliminaire prévoit une série d’actions afin de sécuriser l’intersection formée par la Canardière, la 3e Avenue et la 6e Rue. Parmi ces actions : surélever la chaussée afin de la mettre à la hauteur du trottoir et du reste de la place publique, ce qui constitue en outre une mesure d’apaisement de la circulation ; et réduire les dimensions de l’intersection par l’élargissement des avancées de trottoirs. Certains résidents ont signalé que la sécurité souhaitée ne serait réelle que si le virage à droite au feu rouge était interdit.2015-06-10-place-publique-pano-ml-06Une meilleure intégration des besoins des personnes à mobilité réduite fait également partie des enjeux. On envisage notamment la mise en place de bandes podotactiles aux intersections pour les malvoyants. Les dimensions de la place publique pourraient par ailleurs être revues à la hausse, avec un prolongement du côté nord du chemin de la Canardière afin de créer un véritable espace de rencontre et de détente, dans l’idée des placottoirs. La plantation d’arbres complétera le tableau.Lors des discussions suivant la présentation, le désir d’avoir une place distinctive, avec un caractère propre au quartier, a été soulevé à plusieurs reprises. Le nom à lui donner devrait d’ailleurs faire l’objet d’un appel à la participation populaire, ont suggéré certains. D’autres ont rappelé que le choix d’un mobilier urbain spécifique, lampadaires, bancs ou tables, serait apprécié.

Une place permanente dès 2018, mais saisonnière

Appelée à voir le jour à l’été 2018, cette place publique sera donc permanente… ou presque. L’aménagement proposé prévoit en effet des bollards amovibles ou rétractables du côté de la 6e Rue, permettant ainsi de rouvrir la rue à la circulation l’hiver ou en cas d’urgence. En contrepartie, elle pourrait aussi être fermée pour des occasions spéciales durant la saison froide.2016-06-10-plaza-limoilou-pano-ml-04Cet horaire saisonnier a semblé satisfaire les résidents des ruelles à proximité, qui ont tenu à rappeler les désagréments que la fermeture de la 6e Rue occasionne pour eux : circulation de transit importante, dégradation des ruelles, etc. La question de la fermeture d’une partie des accès au réseau de ruelles a d’ailleurs été évoquée en fin de consultation.Projet que la Ville veut rassembleur et à l’image de son quartier, la place publique de Limoilou aura droit à son comité de travail, composé de gens du milieu qui collaboreront pour en arriver à une proposition finale. Une nouvelle séance d’information publique aura lieu au printemps prochain pour présenter le fruit de ces réflexions.

Un fort consensus pour l’implantation d’une place publique

2016-06-10-plaza-limoilou-ml-01Déjà, le concept préliminaire présenté jeudi a pu bénéficier de la consultation citoyenne menée par Votepour.ca à l’issue des deux précédentes éditions de la Plaza Limoilou. Seulement cet automne, ils ont été quelque 425 répondants à émettre leurs opinions, soit le double qu’en 2015. Si l’appui une implantation permanente s’est exprimé avec force, certains bémols ont été soulevés : place trop effacée par rapport à la version 2015, sécurité menacée par la circulation automobile, manque d’ombre, problèmes d’accessibilité (familles et personnes à mobilité réduite)… Les commentaires reçus, pour la plupart constructifs d’après l’équipe de Votepour.ca qui en a présenté les résultats jeudi, ont ainsi été pris en compte pour définir le concept d’aménagement préliminaire.