Rincer la rivière Saint-Charles avec le fleuve ?

Rivière Saint-Charles
Rivière Saint-Charles, direction O, à la hauteur de la 3e Avenue… 9 août 2016, 9h35.
Source : Le Soleil, Valérie Gaudreau, 14 août 2016

La Ville de Québec veut savoir si nettoyer les sédiments de la Saint-Charles à l’aide des marées du fleuve sera suffisant pour rendre possible le projet de Régis Labeaume de permettre le kayak ou le patin sur la rivière à la hauteur du centre-ville.

Le comité exécutif de la Ville de Québec a accordé en juillet des contrats à l’Institut national de la recherche scientifique (INRS) et à l’Université Laval pour évaluer ces 18 prochains mois « les impacts du transport des sédiments par l’optimisation de la gestion de l’ouverture de la vanne du barrage Samson de la  rivière Saint-Charles ».L’octroi de ces deux subventions de recherche confirme le reportage du Soleil qui, en février, avançait cette hypothèse comme façon d’enlever la boue accumulée dans le fond du cours d’eau à la hauteur des quartiers Saint-Sauveur et Saint-Roch. (…)L’envasement qui s’est créé au fil des ans empêche présentement d’utiliser la Saint-Charles à sa pleine capacité, notamment pour des fonctions récréatives, avait dit Régis Labeaume en décembre. (…)Le problème est bien connu des experts de la Ville et des chercheurs. L’ouverture des vannes du barrage antimarée Joseph-Samson a d’ailleurs été testée à quelques reprises depuis 2011. (…)(…) Un problème majeur restera cependant la difficile utilisation des vannes du barrage Samson. Ces portes d’acier sont très usées et certains intervenants avaient confié au Soleil en février qu’on craignait parfois de ne plus pouvoir les refermer tant elles étaient rouillées.La solution semblerait donc être celle mise en place d’une vanne modulante flambant neuve qui pourrait être contrôlée à distance.Or, une telle amélioration au barrage Samson pourrait coûter cher. (…)Un plan plus détaillé du projet de réaménagement sera vraisemblablement présenté ces prochains mois.Lire la suite : Rincer la rivière Saint-Charles avec le fleuve ?.À lire aussi : Qui embrouille la Saint-Charles ?.