Une œuvre d’art public de Jean-Pierre Morin à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec

Sculpture de Jean-Pierre Morin
Crédit photo : © Marie-Ève Fréchette 2016, Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ). CABAL COMMUNICATIONS.

La sculpture Luminescence de l’artiste de Saint-Roch Jean-Pierre Morin a quitté mardi matin son atelier de Limoilou pour être installée la journée même à l’Institut universitaire de cardiologie et de pneumologie de Québec (IUCPQ).

Publicité

Sculpture de Jean-Pierre MorinRéalisée dans le cadre de la Politique d’intégration des arts à l’architecture et à l’environnement des bâtiments et des sites gouvernementaux et publics du Québec (1961) — dite « politique du 1 % » — à l’aide d’un budget d’environ 135 000 $, cette œuvre d’art public aura nécessité dix mois de travail à Jean-Pierre Morin et ses quatre assistants dans leur atelier de la rue des Sables.Sculpture de Jean-Pierre MorinLa colonne faite de 25 anneaux superposés, aux circonférences irrégulières et aléatoires (extérieur en aluminium, intérieur peint en bleu), s’élève à 24 pieds de hauteur, et est munie d’un système d’éclairage composé de diodes électroluminescentes (D.E.L.) bleues visible de nuit.Luminescence s’ajoute à la trentaine de sculptures de l’artiste qui occupent déjà le paysage, principalement au Québec et en Ontario.À lire aussi : La Patente : l’atelier coopératif cherche des forces pour sa survie.