Vision de l’arbre 2015-2025 : Protéger et mettre en valeur la forêt urbaine

[youtube clip_id="Szd0v2V8zyk" width="625" height=""]

La Ville de Québec a lancé hier la Vision de l’arbre 2015-2025 tenant compte des résultats de la consultation des derniers mois.

Ce lancement a été fait par le maire Régis Labeaume en compagnie de Julie Lemieux, vice-présidente du comité exécutif responsable de la culture, du patrimoine et de l’aménagement du territoire.

Cette Vision reconnaît la valeur et l’importance des arbres en milieu urbain, a déclaré le maire. Nous nous engageons à en tenir compte dans la planification et la conception de tous les projets d’urbanisme que nous adopterons afin d’augmenter l’indice de canopée à 35 % d’ici 2025. »

La participation citoyenne

La consultation en ligne, qui s’est tenue de décembre à la fin janvier, a permis de recevoir l’opinion de 227 personnes et de recueillir plus de 790 commentaires et suggestions.

Cette consultation a démontré une forte adhésion de la population à la cible proposée de canopée de 35 %, a ajouté Julie Lemieux. Nous avons établi l'indice de canopée par quartier, ce qui n’avait jamais été fait. À court terme, nous fixerons des cibles d'amélioration par quartier pour en améliorer la canopée. »

Publicité

Les engagements de la Vision

La Vision de l’arbre 2015-2025 précise sept grands objectifs se déclinant en 33 pistes d’action pour augmenter la forêt urbaine :

  1. Augmenter la canopée de Québec à 35 % tout en se fixant des objectifs par arrondissements.
  2. Adapter les pratiques de conception et de planification pour accroître et protéger davantage la forêt urbaine.
  3. Ajuster la réglementation municipale en vue de favoriser le maintien et du développement de la forêt urbaine.
  4. Augmenter les efforts de végétalisation et les adapter aux réalités actuelles.
  5. Continuer d’entretenir et de protéger la forêt urbaine pour assurer sa pérennité.
  6. Poursuivre la protection et la mise en valeur des parcs naturels et des corridors boisés.
  7. Faire la promotion de l’arbre et des milieux naturels.

Indicateur reconnu pour exprimer l’importance de la forêt urbaine dans une ville et conséquemment sur la qualité de vie, l’indice de canopée permet de déterminer les secteurs où le couvert arborescent est jugé insuffisant, de fixer des cibles à atteindre, et finalement, de quantifier les efforts à déployer pour le renforcement de la forêt urbaine.

2e Avenue, quartier Limoilou
La 2e Avenue sous la canopée: un idéal à viser ? Quartier Limoilou. 6 août 2014.
À lire aussi : Rue Anna : place aux arbres ! et Îlots de chaleur : retour sur le dossier de Radio-Canada.