Brasseurs sur demande : microbrasserie et salon de dégustation s’installent sur la Canardière

2017-01-17-brasserie-canardiere-ml-03

Le 1177, chemin de la Canardière est en pleine transformation alors qu’une microbrasserie est en train d’y installer ses pénates. La bière s’y brasse depuis déjà quelques semaines, la distribution commencera sous peu et, d’ici la fin de février, un salon de dégustation ouvrira ses portes.

Ils sont quatre associés à se lancer dans l’aventure : Bernard LemoineAndré LarocheMaxime Roussel et Michel Marcoux.2017-01-17-brasserie-canardiere-ml-02Pour le moment, leur entreprise s’appelle Brasseurs sur demande – mais ce n’est pas le nom qui se trouvera sur l’affiche, non. Il s’agit plutôt de l’énoncé de concept : la possibilité d’offrir des bières « sur demande », en petites quantités, des brassins exclusifs, originaux. Dans les locaux, des cuves de 1000 litres en côtoient d’autres de 500 ou 250 litres, autant d’occasions d’offrir des produits ponctuels ou d’expérimenter.

En fait, au moment où l’on se parle, on a déjà huit bières exclusives qui nous ont été commandées ! Certaines ponctuelles, d’autres saisonnières », mentionne Michel Marcoux.

À celles-ci s’ajoutent également d’autres qui seront offertes en distribution, format bouteille, ou en fût au salon de dégustation. Au programme, on annonce de la variété – d’une IPA à 4,5 % d’alcool à une SMaSH, en passant par une blanche ou encore des stouts au café, au cacao ou au thé.Toutes seront disponibles sur place pour dégustation, et certaines – dès la mi-février – seront aussi offertes en format bouteille.

Avec notre concept, on s’offre la possibilité de faire des tests en petites quantités, de proposer ces brassins en salon de dégustation ! Des formats comme ça, ça permet de petits projets, et de voir si les propositions intéressent le public, autant que de lui offrir l’opportunité d’explorer, d’expérimenter avec nous de nouvelles saveurs, des propositions qui sortent des sentiers battus », poursuit le cofondateur.

2017-01-17-brasserie-canardiere-pano-ml-03En bonus, l’équipe de Brasseurs sur demande entend offrir des bières exclusives sur de très courtes périodes, notamment à l’échelle du quartier :

On compte brasser des bières en petites quantités qui seront vendues exclusivement sur une journée ou une fin de semaine à Limoilou. Déjà, quelques commerçants du quartier se sont montrés intéressés à offrir au bar ces spéciaux, qui seront aussi disponibles à notre salon de dégustation. »

Salon de dégustation d’ici la fin de février

Ce salon de dégustation ouvrira ses portes d’ici la fin du mois de février. On annonce un espace de quelque 27 places convivial et chaleureux, où l’on pourra déguster de la bière et y apporter – si on le souhaite – sa propre nourriture.

Actuellement, on travaille sur le décor, indique Michel Marcoux. Chose certaine, ce sera boisé : on a eu accès à une partie du bas des murs de l’église Saint-François d’Assise qu’on utilisera pour décorer notre plafond. On a aussi mis la main sur un bar de bois d’une assez belle facture, d’un beau bois qui a de l’âge. »

2017-01-17-brasserie-canardiere-ml-04L’ouverture ne saurait arriver assez vite pour l’équipe de Brasseurs sur demande. « On a très hâte ! » lance M. Marcoux. Surtout que, selon le brasseur, il y a encore de la place pour plusieurs commerces du genre dans le quartier :

Limoilou n’est pas un secteur qui est très choyé en bières – oui, on a un beau choix de bières de microbrasseries, dans le Vieux-Limoilou notamment, mais c’est un choix qui pourrait, je crois, se développer encore. Il y a facilement de la place pour un ou deux bars ou endroits comme le nôtre dans le secteur ! »

Brasseurs sur demande1177, chemin de la Canardière