Relais d’Espérance : appel à la générosité

Relais d'Espérance
Témoignage de Symon dans le cadre du lancement de la campagne de financement du Relais d’Espérance. 14 mars 2017.

La Fondation Relais d’Espérance a dévoilé mardi sa première campagne de financement majeure, dont l’objectif est de 200 000 $ pour la première année.

Relais d'EspéranceClient de l’organisme de la 4e Avenue, Symon s’est vu confier la responsabilité d’expliquer, devant élus et gens d’affaires, pourquoi il appuie cette cause :

Le Relais d’Espérance est entré dans ma vie à un moment où rien n’allait. Ils m’ont d’abord redonné le goût et la volonté de continuer. Puis ils m’ont écouté, nourri et référé aux bons endroits. Bref, ils m’ont aidé à reconstruire ma confiance et mon estime de moi, tout en m’aidant à amorcer le processus pour reprendre contact avec ma fille », a-t-il confié avec émotion.

Ce genre de témoignage a convaincu les deux présidents de la campagne à s’engager pour le financement du Relais. « Lors d’une visite, j’ai été à la fois choqué et impressionné qu’un organisme avec si peu de ressources puisse en faire autant pour aider les gens », s’est exprimé Stéphane Savard, pdg de Turbomed Orthotics. À titre de coprésident, il s’est engagé à verser 25 000 $ par année pendant un minimum de trois ans.« Ma première visite au Relais m’a complètement ébranlé. J’ai réalisé l’étendue des besoins et j’ai pu observer l’impact positif que cet organisme avait sur la vie de ses clients », a ajouté pour sa part David Veilleux, président de David Veilleux Services financiers, confirmant aussi une aide financière identique à celle de M. Savard.Barbara Michel, directrice générale, a tenu pour sa part à souligner les multiples partenariats que son organisme a établis.

Nous avons aussi élaboré un modèle de gestion financière responsable nous permettant ainsi de célébrer cette année notre 36e anniversaire. Toutefois, nous devons compter sur de nouveaux appuis pour continuer à aider. Nous avons la chance de recevoir l’aide de généreux mécènes et nous espérons que d’autres suivront leur exemple », a t-elle ajouté.

Visite des lieux

Quelques mois après les travaux de rénovation au premier étage, les dignitaires ont pu constater les qualités de ce nouvel aménagement (ci-bas) qui répond désormais, dans un souci de respect de leur dignité, aux besoins des quelque 1200 clients qui fréquentent annuellement l’organisme.Outre des locaux mieux adaptés aux services qu’offre SPOT, on y retrouve notamment des espaces plus vastes pour l’entreposage de vêtements et de nourriture, de même qu’une cuisine communautaire.

Relais d’Espérance1001, 4e Avenue418 522-3301

À lire aussi : 26 000  $ amassés au septième cocktail bénéfice du Relais d’Espérance.

Relais d'Espérance
Visite du premier étage réaménagé, en présence notamment du député Alupa Clarke, de la conseillère municipale Suzanne Verreault, et de Stéphane Savard (à droite, sur le 3e photo).