Chantier : Caserne 5  (2 et fin) | 10 août 2017 | Article par Jean Cazes

L’entrée et la mezzanine de la Caserne 5 (8 août 2017).

Crédit photo: Jean Cazes

Chantier : Caserne 5 (2 et fin)

Méribec achève la restauration et le réaménagement du mythique immeuble de la 5e Rue en espaces de travail de type administratif locatif pour des petites entreprises en démarrage. La Caserne 5 pourra ainsi accueillir une soixantaine de nouveaux travailleurs dans le quartier au terme du chantier, fin septembre.

C’est en mai dernier que Sylvain St-Jean nous a fait découvrir pour la première fois l’ampleur des travaux de curetage de l’ex-caserne de pompiers amorcés un mois plus tôt. Toujours en compagnie du directeur général de Méribec inc., nous avons pu constater cette semaine l’évolution du projet de la Caserne 5, en grande partie complété et qui répond déjà aux besoins de deux entreprises.

Principaux éléments de la reconversion

Immeuble à l’origine de trois étages, l’ex-caserne est maintenant réaménagée sur quatre niveaux en tenant compte de la mezzanine érigée cet été autour de l’« atrium » du rez-de-chaussée, explique le directeur. C’est ici qu’on retrouvera les « espaces de vie partagés » comme la salle de conférence, les douches, le salon et la cuisine. Pendant que les ouvriers s’activent à l’entrée de l’immeuble, les travaux sont pratiquement achevés aux étages supérieurs de la Caserne 5.

Caserne 5 - terrasse
Terrasse
Crédit photo: Jean Cazes

Sur la terrasse, côté ruelle, les nécessaires sorties de secours forment le seul ajout « moderne » extérieur autorisé par la Ville. Son revêtement, fait observer Sylvain St-Jean, respecte toutefois le caractère historique de l’immeuble. « On y voit un rappel, un prolongement du bardeau canadien d’époque posé sur la façade. » Concernant l’aménagement à venir de cette terrasse, « rien n’est fixé pour l’instant ». Mais le directeur imagine déjà pour l’an prochain « de petits jardins que les occupants pourront entretenir. Ce sera certainement une belle place pour travailler ! »

Enfin, l’illumination du bâtiment, bientôt à point, met déjà en valeur son architecture, le soir. « C’est un type d’éclairage « naturel » qui souligne les vraies couleurs de l’ancienne caserne », précise Sylvain St-Jean.

« Soixante travailleurs dans Limoilou »

Caserne 5 - Les Mauvais garçons
Les Mauvais Garçons
Crédit photo: Jean Cazes

La Caserne 5 offre le potentiel d’accueillir une vingtaine d’entreprises susceptibles d’occuper chacune de 90 pc à 2000 pc d’espace, d’après les informations que nous a transmises Méribec.

Depuis le 28 juin, l’agence de communication Les Mauvais Garçons occupe la totalité du dernier étage, soit l’ancien grenier. Outre cette entreprise, Biotix occupe aussi un espace à l’étage plus bas. À celles-ci se joindront dans les prochains jours Krispii, AIM, Fidelys et Constructions Des Grands Jardins. À propos de cette dernière, « le propriétaire, M. Turgeon, déménage sa compagnie et sa famille de Baie-Saint-Paul à Limoilou, fait remarquer Sylvain St-Jean. Ça montre bien l’impact de notre projet dans le quartier ! » Suivront enfin Machine de Cirque « et autres locataires à confirmer ». Une fois la Caserne 5 entièrement louée, Méribec évalue que « 60 nouveaux travailleurs viendront dépenser dans Limoilou ».

Maintenant fixée en octobre, l’inauguration officielle de la Caserne 5 sera l’occasion à ces entreprises, « nos clients, nos actionnaires et un pompier invité de fêter entre amis », conclut Sylvain St-Jean, qui évalue la possibilité d’en faire un événement public.