Ensemble avec Alaclair | 17 juin 2017 | Article par Monlimoilou

Alaclair Ensemble a offert une performance électrisante et explosive à Limoilou en musique. (Photo : Jean Cazes)

Ensemble avec Alaclair

Ne pas mentionner la météo d’entrée de jeu pour parler de ce spectacle serait comme ne pas voir l’éléphant dans la place. Vendredi soir, la météo peu clémente a probablement découragé plus d’un spectateur. Par contre, elle n’a pas affecté les irréductibles d’Alaclair Ensemble de se déplacer. Le collectif de hip-hop a été au diapason de son public avec une heure de performance électrisante et explosive.

Collaboration spéciale : David Tardif

Le public de Limoilou était bigarré comme seul Limoilou est capable de l’être. Durant la pièce Coucou les coucous, il a formé le plus gros câlin de groupe possible, où les inconnus devenaient des amis, l’espace d’une pièce. Tout ce même monde se lançait dans un mush pit quelques minutes plus tôt et faisait un train à la suite d’Alaclair sur Mammifères. La forte présence de Québec dans l’ADN d’Alaclair a teinté les pièces de référence au quartier et a fait réagir la foule en lui donnant l’impression d’être dans un spectacle d’amis dans une cour arrière.

Tout au long de leur prestation, il y avait une impression de communion tant sur scène qu’avec le public. Le plaisir était évident et communicatif. Ils nous ont présenté plusieurs pièces de leur dernière galette, Les frères cueilleurs, tout en puisant dans l’ensemble de leur répertoire. À bien des égards, on se serait réellement cru dans un spectacle de rigodon post-moderne, chanson à répondre et pièce folklorique (Éric Lapointe !) en prime. Avec leur sens du rythme magistral, leur performance vocale et leur présence scénique incontestable, c’était toute une soirée bas-canadienne !

Est-ce que tout était parfait ? Ce serait fou de le croire, car certains micros ne rendaient pas justice au flow des rappeurs et on les perdait dans le son des basses. Les joies du spectacle en plein air. Mais on peut affirmer que pendant l’heure qu’on a passée tous ensemble, on a vécu un réel bon moment, tellement qu’on en avait même oublié la pluie. Ça, c’est tout un tour de force.

Brown la couleur de l’amour

Si la présence du fils de Claude Bégin sur scène n’était pas suffisante pour démontrer tout l’aspect familial de ce spectacle, la présence de Brown en première partie devrait vous en avoir convaincu.

D’abord, par la composition du trio, avec les deux frères Jam (K6A) et Snail Kid (Dead Obies) et leur père Robin Kerr. Brown fait également partie de la famille artistique d’Alaclair alors qu’ils ont partagé la scène lors du spectacle l’Osstidtour. Le groupe a su mettre la table pour ses frères d’armes de façon convaincante.

Et c’est pas fini…

Le spectacle d’Alaclair Ensemble lançait la programmation de Limoilou en musique.  Vous aurez la chance d’assister aux prestations, entre autres, de We are Wolves (samedi) et de Pépé et sa guitare (dimanche) en soirée. Il y a également de l’animation familiale et populaire de jour.

Pour plus d’info : Limoilou en musique