Les Étoiles du Parvis : prochain rendez-vous ce vendredi | 3 août 2017 | Article par Jean Cazes

Gabriel Pistrable en prestation le 21 juillet dernier aux Étoiles du parvis.

Crédit photo: Jean Cazes

Les Étoiles du Parvis : prochain rendez-vous ce vendredi

Jusqu’à la fin septembre, l’Espace parvis de l’église Saint-Charles offre aux Limoulois diverses activités socioculturelles dans le cadre enchanteur de ses nouveaux jardins collectifs, dont celle des Étoiles du parvis qui permet à des musiciens de faire briller leurs talents autour du piano jaune.

C’est le compositeur Gabriel Pistrable qui, il y a deux semaines, a eu l’honneur de lancer les six représentations estivales des Étoiles du parvis avec ses improvisations et son remix de musiques actuelles. Toujours au grand plaisir des citoyens présents, une initiation à la danse Charleston de membres de l’école Port-O-Swing a suivi cette prestation.

« L’Espace parvis, c’est l’arrière-cour de plein de gens qui n’ont pas de cour, et son piano est aussi offert à tous ceux et celles qui n’ont pas de piano ! » a souligné spontanément Édouard-Julien Blanchet, alors qu’il s’affairait au « BBQ en libre service », lequel  s’intègre aux activités du site.

L’objectif des Étoiles du parvis est de développer une activité où des musiciens peuvent mettre leurs talents en valeur dans une atmosphère de fête familiale de quartier, a ensuite précisé le coordonnateur d’Espaces d’initiatives.

Ce vendredi à 19 h, l’événement musical sur le perron de l’église Saint-Charles accueillera cette fois Valérie Beaudry, avec son registre de pièces classiques et populaires revisitées à la sauce jazz.

De l’agriculture urbaine

Jardins collectifs

Par ailleurs, pour sa deuxième édition, l’Espace parvis a non seulement bonifié sa programmation socioculturelle, mais il a aussi amélioré la mise en valeur des lieux avec, entre autres, l’aménagement de jardins collectifs, en collaboration avec Craque-Bitume :

Nous visons vraiment à développer sur le parvis une forme d’agriculture urbaine dans un environnement pas toujours favorable, comme parfois ici avec l’ombre et le vent, a reconnu le coordonnateur. Même si un groupe de jardiniers s’occupe de l’entretien, nous invitons bien sûr les résidents qui n’ont pas de jardin à les aider à désherber, puis à participer à la récolte des légumes et des fines herbes. D’autres belles occasions pour prendre un petit verre entre voisins, et même de préparer un BBQ ! » a conclu Édouard-Julien Blanchet, qui se réjouit par ailleurs de l’implication de divers organismes communautaires pour animer le site.

La programmation d’été de l’Espace parvis est accessible sur la page Facebook d’Espace parvis ou sur Monlimoilou.