Briser la glace : un hommage à Jean Béliveau | 22 novembre 2018 | Article par Baptiste Piguet

Crédit photo: Baptiste Piguet

Briser la glace : un hommage à Jean Béliveau

La sculpture Briser la glace, une pièce de 28 pieds de hauteur sur 30 pieds de profondeur réalisée par l’artiste Eric Lapointe, a été dévoilée hier, inaugurant l’allée commémorative dédiée au hockey à la place Jean-Béliveau d’ExpoCité.

Il s’agit d’une sculpture anamorphique, c’est-à-dire que ce qui est représenté varie selon l’angle depuis lequel on regarde l’œuvre. Si on se place sur la rondelle qui se trouve devant, on peut voir le hockeyeur Jean Béliveau, auquel elle rend hommage. On découvre une tout autre perspective lorsque l’on change d’emplacement. Cette œuvre, qui a coûté 200 000 $, a été  financée par la Ville de Québec et la Commission de la capitale nationale du Québec.

Le sculpteur Eric Lapointe explique ainsi le concept de l’oeuvre : « Pour devenir un grand joueur de hockey, Jean Béliveau a dû se surpasser et tasser les obstacles. C’est pour ça que je l’ai représenté brisant la glace, c’est-à-dire brisant les obstacles ». Il ajoute :

« Tous ceux qui trouvent ça laid, je leur dis merci  parce que, si vous trouvez ça laid,, vous êtes pris au piège, vous allez être obligés de venir pour comprendre et voir la sculpture », a-t-il conclu.

Régis Labeaume veut « créer un phénomène culturel »

Cette sculpture est la première œuvre d’art d’une allée commémorative dédiée au hockey et à son histoire. En 2019, c’est une oeuvre hommage aux frères Stastny, choix du public lors d’un vote en février dernier, qui sera inaugurée. Sa maquette doit être dévoilée ces prochaines semaines. La Ville de Québec en inaugurera par la suite trois autres, à raison d’une chaque année.

Le projet est de « faire de la place Jean-Béliveau un lieu phare de la ville » a expliqué le maire, Régis Labeaume. « C’est un lieu rassembleur et une fierté. Merci de participer à notre grand patrimoine » a ajouté François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Municipalités du Canada.

Hommages à un héros de Québec

Toutes les interventions lors du dévoilement ont souligné la place de Jean Béliveau dans l’histoire du hockey, de la ville de Québec et de la province.

« [C’est] un héros, un géant […] une légende bien vivante ici et au Québec. »
– Geneviève Guibault, vice-première ministre du Québec, ministre de la Sécurité publique et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale.

« Il a marqué l’esprit d’une nation. »
– François-Philippe Champagne, ministre de l’Infrastructure et des Municipalités du Canada.

« Il méritait une œuvre grandiose. »
– Marc Durand, journaliste sportif et auteur d’un livre sur Jean Béliveau

« Jean existe encore ici, et même si ça fait 66 ans qu’il a arrêté de jouer à Québec, c’est comme s’il jouait encore ici. Ça, c’est de l’amour! »
– André Béliveau, frère de Jean Béliveau.