CKRL rejoint les Porteurs des droits de l’enfant | 7 novembre 2018 | Article par Suzie Genest

Des enfants du Machin Club dans les studios de CKRL

Crédit photo: Machin Club

CKRL rejoint les Porteurs des droits de l’enfant

À l’occasion du lancement des Journées des droits de l’enfant qui prennent place du 4 au 25 novembre, la Mobilisation des porteurs des droits de l’enfant soulignait dimanche l’arrivée de quatre nouveaux porteurs, dont la radio communautaire CKRL FM 89,1 installée dans Limoilou.

Jessica Lebbe (à gauche), directrice de la programmation à CKRL, avec Pamela Bisson / Le Machin Club
Crédit photo: CKRL

Plus d’une soixantaine d’organismes de Québec se sont engagés depuis 2009 à respecter la Convention internationale des droits de l’enfant des Nations Unies et porter au quotidien ces droits fondamentaux : alimentation, logement et soins médicaux adéquats; éducation, culture et loisirs dans des conditions d’égalité; développement sain et normal dans des conditions de liberté, de dignité, d’amour, de compréhension. Écoles, commissions scolaires, Centres de la petite enfance (CPE), patros, maisons de jeunes, organismes communautaires et culturels, regroupements d’organismes et même la Ville de Québec figurent parmi ces porteurs.

« CKRL est très fière de devenir porteur des droits de l’enfant en offrant une émission hebdomadaire aux enfants de 6 à 17 ans du Machin Club avec du contenu original et unique, un dimanche soir depuis l’été! Nous offrions déjà une tribune aux enfants de l’école primaire Saint-Fidèle, ponctuellement, depuis plusieurs, années aussi. On est très contents que les plus jeunes trouvent aussi leur voix chez nous et développent des qualités de communication radiophonique sur nos ondes », mentionne Jessica Lebbe, directrice de la programmation / musicale.

Une diversité d’activités pour les droits de l’enfant

Trois autres nouveaux porteurs des droits de l’enfant se sont ajoutés en 2018 en plus de CKRL : Centraide Québec et Chaudière-Appalaches, la Commission scolaire de la Capitale et le Festival de cinéma en famille de Québec (FCEFQ). Le FCEFQ s’associe d’ailleurs au Musée national des beaux-arts du Québec, porteur depuis 2015 et hôte du lancement des Journées, pour présenter ce samedi 11 novembre à 14 h le film Parvana, une enfance en Afghanistan.

En plus de leur engagement quotidien, les différents porteurs se mobilisent notamment autour de la Journée internationale des droits de l’enfant, le 20 novembre, et déploient une variété d’activités sportives, artistiques, socioculturelles du 4 au 25 novembre. Bon nombre de celles-ci ont lieu dans nos quartiers centraux et se prêtent à la découverte des organismes et lieux qui y oeuvrent au quotidien pour le respect des droits de l’enfant dans toutes leurs déclinaisons.

La programmation complète des Journées des droits de l’enfant se trouve sur le site de la Mobilisation ensemblepourlesenfants.wordpress.com, qu’on peut également suivre sur sa page facebook.com/porteursdesdroitsQc