Déménagement du centre Mgr-Marcoux : construction en cours de la nouvelle bâtisse | 8 janvier 2018 | Article par Jean Cazes

Rendu du nouveau centre communautaire affiché sur le site du parc Bardy.

Crédit photo: Ville de Québec

Déménagement du centre Mgr-Marcoux : construction en cours de la nouvelle bâtisse

En construction depuis le début d’octobre, le « nouveau » centre Mgr-Marcoux sera livré au parc Bardy en décembre 2018. Sa directrice, Ann Ruel, commente le choix de la relocalisation, toujours dans Maizerets.

Partagé entre les trois paliers de gouvernement, le projet du centre communautaire de 3500 mètres carrés sur l’emplacement du terrain de hockey et de pétanque du parc Bardy inclut aussi la démolition du pavillon d’accueil. Cette relocalisation au coût de 10 M$ est inscrite dans le programme triennal d’immobilisation (PTI) 2018-2020 de la Ville de Québec.

« Le déménagement du centre Mgr-Marcoux se fera progressivement de janvier à juin 2019 », explique Ann Ruel. Dès l’été 2019, avec le soutien de quelque 80 employés et 230 bénévoles, plus de 6000 citoyens de tous âges inscrits aux multiples activités du centre Mgr-Marcoux pourront donc profiter des installations modernes et mieux adaptées du 2025, rue Adjutor-Rivard.

Se rapprocher des familles

Pour autant, les services ne seront pas interrompus pendant le déménagement. C’est d’ailleurs là l’une des raisons qui a motivé l’administration à faire le choix du parc Bardy, à environ 0,5 kilomètre du site actuel, en retrait du chemin de la Canardière :

Il n’y aura pas d’arrêt de nos activités, et ça, c’était l’élément déclencheur pour ce choix, l’autre alternative que nous avait soumis la Ville étant la reconstruction sur notre stationnement, en face. […] Le parc Bardy, c’est pour nous le coeur du quartier : on se rapprochera d’une grande partie de notre clientèle familiale composée d’immigrants, pour qui nous développons depuis plusieurs années des activités en collaboration avec L’Évasion St-Pie X. […] Nous animerons davantage le parc où se tient notre camp de jour et dont on gère les équipements. On pense ainsi améliorer le sentiment de sécurité des résidents, ce qui les amènera à utiliser davantage le parc.

Sitôt fixé le choix du site, le centre Mgr-Marcoux a collaboré étroitement avec le Service d’architecture de la Ville « afin d’évaluer nos besoins en superficie en fonction des spécificités des salles », poursuit la directrice.

L’immeuble sera un peu plus petit : on y retrouvera les mêmes services qu’ici, mais en utilisant des salles multifonctionnelles. Leur aménagement tiendra compte de la variété de nos activités : les salles serviront par exemple au yoga le jour et pour les différents sports le soir. […]. Nous aurons un gymnase tout neuf, à côté des piscines du parc. […] Notre future cuisine sera aussi multifonctionnelle, adaptée pour nos groupes d’achats, pour notre activité de cuisines collectives, les repas des Fêtes, etc. […] Comme pour le centre Jean-Guy-Drolet, il y aura un ascenseur, un ajout essentiel de nos jours, car on perdait nos aînés, et ce n’était pas évident pour les poussettes. […] Enfin, comme nous avons accepté l’été dernier de prendre la gestion et d’assurer le développement de la place Maizerets, ce sera en face d’ici un pied-à-terre pour dynamiser à notre façon le secteur en collaboration avec les commerçants locaux.

À lire aussi : Centre Mgr-Marcoux : relocalisation au parc Bardy dès 2019