Explosive Groove Disquaire : nouveau repaire pour les amateurs de vinyles | 29 août 2018 | Article par Viviane Asselin

« Ce qui me pousse à chercher dans la musique du passé, c’est la même motivation que j’avais pour mes études : creuser, promouvoir les découvertes… » évalue Jean-Baptiste Duvignaud, biochimiste de formation.

Crédit photo: Viviane Asselin

Explosive Groove Disquaire : nouveau repaire pour les amateurs de vinyles

Spécialisé dans le vinyle, Explosive Groove Disquaire ouvrira ses portes à Limoilou, sur la 1re Avenue, ce samedi 1er septembre. Pari risqué, pour un objet pour lequel le récent regain d’intérêt a quelque chose de l’effet de mode ? Peut-être mais, pour son propriétaire Jean-Baptiste Duvignaud, c’est là la suite logique d’une passion qui se cultive depuis une quinzaine d’années.

L’histoire de la naissance de sa mélomanie, Jean-Baptiste Duvignaud l’a racontée si souvent qu’il la décline comme un exposé appris par cœur : 2001, en visite à Ottawa, il fait la tournée des disquaires, une musique l’accroche, le commerçant ne la possède qu’en vinyle et, « à partir de là, c’est devenu une drogue ».

D’un premier disque, déniché en Suède via Internet, sa collection se compose aujourd’hui de plus de 6000 33 tours et 45 tours. Accro, il consommera aussi sa passion à la radio de CKRL, animant 100% Dynamite puis Messieurs Dynamite, en plus de se faire DJ et producteur de spectacles. Cet automne, il lancera la 6e édition de la Foire du disque vinyle de Québec, dont il est le cofondateur.

Pour autant, Jean-Baptiste Duvignaud ne se destinait pas au commerce du vinyle. Biochimiste de formation, il se consacrera pendant longtemps à la recherche scientifique et à l’enseignement universitaire, jusqu’à ce qu’il réalise : « En science, j’ai l’impression d’avoir fait le tour de ce que j’avais à faire. » L’emporte l’envie de se lancer un nouveau défi, dans lequel il va se plaire.

Au royaume du vinyle

C’est au 1201, 1re Avenue que le Français d’origine a installé ses bacs. Il habite à deux pas mais, surtout, « il n’y avait pas cette offre-là » à proximité. Certes, « la 1re Avenue, c’est moins intéressant [que la 3e Avenue] pour le positionnement, mais c’est un commerce de niche. Quand on aime la musique, on se déplace », estime celui qui parle par expérience.

À l’image de son imposante collection, on trouvera « un peu de tout » chez Explosive Groove Disquaire : rock, pop, jazz, soul, funk, métal, musiques du monde…, datant pour l’essentiel des années phare du vinyle (des années 1950 aux années 1980). « Il y a beaucoup de choses qui sont sorties à l’époque et qu’il est intéressant de remettre de l’avant », fait valoir le mélomane, qui souhaite notamment « sortir des sentiers battus » pour « faire découvrir autre chose » à la clientèle. Si le passé et l’usagé domineront, le contemporain et le neuf n’auront pas moins leur place dans les bacs.

Bien branché dans le milieu du vinyle, Jean-Baptiste Duvignaud croit que « l’intérêt est là » pour un commerce comme le sien : « Ça reste un produit marginal, mais il y a un marché à Québec. » Encore que « l’objectif, c’est le monde », ajoutera-t-il en parlant du volet de la vente en ligne qu’il mettra également sur pied, « pour des produits peut-être plus obscurs ».

Ce 1er septembre, de 11 h à 17 h, Explosive Groove Disquaire soulignera son ouverture avec des tirages de chèques cadeaux et autres surprises. À noter que, outre la vente, le commerce offre aussi un service d’achat de vinyles usagés.

Explosive Groove Disquaire
1201, 1re Avenue
418 990-2821
Service de vente et d’achat de vinyles