Forum sur l’isolement social des aînés au Patro : lancement de l’inscription | 10 avril 2018 | Article par Jean Cazes

Alupa Clarke, député de Beauport-Limoilou; Martin Deschênes, directeur du Service d’entraide du Patro Roc-Amadour; André Tourigny, codirecteur de l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés (IVPSA); Marc De Koninck, organisateur communautaire du CIUSSS Capitale-Nationale; Robert Desrosiers, directeur général de la Caisse Desjardins de Limoilou; Daniel Côté, directeur général adjoint du Patro Roc-Amadour; et Geneviève Hamelin, conseillère municipale de Maizerets-Lairet.

Crédit photo: Josée Ouellet, Patro Roc-Amadour

Forum sur l’isolement social des aînés au Patro : lancement de l’inscription

Le Service d’entraide du Patro Roc-Amadour a lancé ce matin la période d’inscription au forum Le pouvoir d’agir ensemble, qui vise à réfléchir sur le problème de l’isolement social des aînés. Un événement auquel les Limoulois concernés sont invités à participer le 8 mai.

Organisé en collaboration avec le CIUSSS de la Capitale-Nationale, l’Institut sur le vieillissement et la participation sociale des aînés (IVPSA) de même que la Caisse Desjardins de Limoilou, ce forum souhaite donner l’occasion aux aînés, aux aidants naturels, aux professionnels en lien avec les personnes âgées et, de façon générale, à tout citoyen d’identifier des moyens de prévenir et de diminuer l’isolement social des aînés de Limoilou.

L’isolement social : facteur de risque sur la santé et le bien-être

Selon une récente étude de la FADOQ sur laquelle s’appuient les organisateurs, la proportion de personnes ayant un niveau peu élevé de soutien émotionnel et informationnel augmente avec l’âge.

En 2009, au Québec, elle était de 19,4% chez les 65 ans et plus. L’importance des conséquences de l’isolement social sur la santé et le bien-être des aînés nous appelle à mieux comprendre le phénomène afin d’être en mesure d’intervenir encore plus efficacement. C’est d’autant plus vrai dans un milieu comme Limoilou où une partie importante de la population est confrontée à l’un des principaux facteurs de risque de l’isolement social, la précarité financière.

Invité à dresser le portrait de la clientèle visée dans les quartiers de Lairet, Maizerets et Vieux-LimoilouMarc De Koninck, du CIUSSS, a d’abord tenu à rappeler que « ce sont beaucoup les aînés qui ont participé à la construction de Limoilou », dont un grand nombre sont demeurés fidèles à leurs racines.

On parle de 7500 personnes au-dessus de 65 ans, surtout dans Lairet, dont 4500 de plus de 75 ans. Sur l’ensemble, plus de la moitié vivent seules, majoritairement des femmes. […] Heureusement, Limoilou est non seulement riche en ressources communautaires, mais aussi en termes de vie démocratique. Mais il n’en reste pas moins qu’il y a cette population qui est plus dans la marge. […] Une des choses importantes à rappeler pour l’activité, c’est cette devise très chère au monde associatif : « Ne faites rien pour moi sans moi ». Les premières personnes à mobiliser sont donc celles directement concernées, mais le défi est supérieur pour ces gens qui sont justement isolés et difficiles à rejoindre », a conclu l’organisateur communautaire qui animera le forum.

Inscription avant le 1er mai

Le forum Le pouvoir d’agir ensemble du 8 mai débutera par une conférence de Marguerite Blais, ex-ministre responsable des Aînés. Suivra une discussion en atelier où les participants échangeront notamment sur les causes de l’isolement social et les actions à mettre en oeuvre pour prévenir ou diminuer cette situation dans Limoilou. La journée se conclura par une plénière, sur les conclusions et suites du forum.

L’entrée sera libre, le repas du midi, gratuit, et un service de transport sans frais sera offert aux aînés. Il faut cependant s’inscrire avant le 1er mai 2018, soit en ligne, ou en communiquant avec le Service d’entraide du Patro Roc-Amadour au 418 524-5228.

À lire aussi : Marie-Noëlle Gobeil vous dit : Aînés-nous à vous aider !