La Mama Glacée, petite soeur de La Mama Grilled Cheese | 26 juillet 2018 | Article par Véronique Demers

La Mama Glacée, un bar laitier, vient d’ouvrir ses portes dans Limoilou. Le bar laitier sera ouvert jusqu’en octobre.

Crédit photo: Véronique Demers

La Mama Glacée, petite soeur de La Mama Grilled Cheese

Amateurs de sundaes, slushs et crèmes molles : un nouveau bar laitier vient d’arriver à Limoilou! Située sur la 1re Avenue à l’angle de la 18e Rue, La Mama Glacée n’a pas que le nom semblable à sa voisine, La Mama Grilled Cheese. C’est le même homme d’affaires, Christian Pépin, qui a démarré les deux commerces.

Lancée en 2014, La Mama Grilled Cheese est dirigée par M. Pépin, associé avec Stéphane Rhéaume. Et pour La Mama Glacée, née à la fin juin, c’est avec Bernard Paradis qu’il fait équipe.

J’ai commencé La Mama Grilled Cheese dans le petit local où est La Mama Glacée. Je l’ai déménagée en octobre dernier, dans le local adjacent. Je ne voulais pas laisser mon petit local qui m’a mis au monde (en affaires). J’ai donc pensé faire une crémerie, dans le concept des années 1950 », raconte l’instigateur du projet.

Christian Pépin et son associé, Bernard Paradis, devant leur crémerie, La Mama Glacée.
Crédit photo: Courtoisie

Donc dans cet esprit, tout est pensé, que ce soit l’enseigne avec la pin-up, le look vintage et les noms des produits offerts, comme Goldorak, Mini Fée, la grenouille Démétan, etc. « On a 12 sortes de chocolat trempé, mais on va offrir aussi des sundaes, des parfaits (2-3 mélanges de slushs avec de la crème glacée) et des flotteurs, où on coule la crème glacée dans le coke », illustre celui qui ne connaissait pas le monde de la crème glacée jusqu’à tout récemment.

Générateur d’employés dans le quartier

« Je suis allé suivre une formation avec mon associé dans une crémerie de Sainte-Catherine-de-la-Jacques-Cartier. Il faut être très ‘’clean’’ avec l’équipement; on sert des produits laitiers », souligne celui qui a été ferrailleur de métier, mais qui voulait quitter le domaine de la construction.

« Je suis bien fier. J’ai créé mon propre travail et maintenant j’ai six employés. Et puis la ‘’Mama’’, c’est pour ma mère. Les recettes que je fais viennent pour la plupart d’elle », explique M. Pépin.

Ouverte jusqu’en octobre, la crémerie La Mama Glacée verra sa machine à crème glacée fort probablement déménager de l’autre côté, cet automne et à l’hiver, pour continuer d’offrir des desserts et, possiblement, des bûches de Noël Mama.

La Mama Glacée 
1804, 1re Avenue