Matière à rencontre : la relève en métiers d’art s’expose | 1 juin 2018 | Article par Stéphanie Vincent

« À chaque semence un corps particulier », de Holly Ratcliffe.

Crédit photo: Stéphanie Vincent

Matière à rencontre : la relève en métiers d’art s’expose

C’est mercredi dernier qu’avait lieu le vernissage de Matière à rencontre, l’exposition des finissants du DEC en Techniques de métiers d’art du Cégep Limoilou. Vingt-quatre artisans de la relève y présentaient leurs créations, qui sont exposées jusqu’au 9 juin à l’Univers M, une toute nouvelle salle multifonctionnelle au cœur du Trait-Carré à Charlesbourg.

Les matières naturelles comme l’argent, le bois et l’argile sont assurément à l’honneur de cette exposition où, à travers la céramique, la construction textile, l’ébénisterie artisanale, la joaillerie, la lutherie/guitare et la sculpture, les œuvres, d’une grande qualité, témoignent d’une démarche réfléchie. Certains finissants repoussent d’ailleurs les limites de la création en intégrant des techniques comme l’impression en trois dimensions.

Pour Hubert Vachon notamment, finissant en ébénisterie artisanale, la recherche de l’esthétisme se conjugue avec celle de l’ergonomie. Chaque aspect de son cabinet a donc été pensé en fonction de l’utilisateur. Dans certaines disciplines, impossible d’ailleurs de faire fi de la fonction première de l’objet, par exemple le son dans le cas des guitares et violons des luthiers. D’autres exposants ont toutefois choisi de s’éloigner de l’utilitaire pour explorer le côté plus expressif de leur art.

Quoi qu’il en soit, cette exposition constitue pour plusieurs le couronnement de plusieurs années de travail. « C’est quasiment irréaliste ! » a lancé Marie-Pier Mailloux, finissante en joaillerie, à propos du chemin parcouru. Quatorze nouveaux diplômés ont aussi été récompensés par plusieurs prix à l’occasion de cette soirée.

Un programme unique

Le Cégep Limoilou est la seule institution dans l’Est-du-Québec à offrir le programme Techniques de métiers d’art. Depuis plus de 25 ans, celui-ci est offert grâce à un partenariat avec quatre écoles-ateliers, soit l’École de joaillerie de Québec, l’École nationale de lutherie, l’Institut québécois d’ébénisterie et la Maison des métiers d’art de Québec. La Maison des métiers d’art et l’Institut québécois d’ébénisterie proposent aussi chacun un incubateur d’entreprise pour appuyer la relève. Les écoles-ateliers donnent également des ateliers grand public pour permettre à tous de s’initier aux métiers d’art.

Bien que le nombre d’inscriptions varie d’année en année au DEC, on note une recrudescence des inscriptions dans certains programmes, comme la céramique. D’autres, comme la lutherie, sont contingentés et sont presque toujours pleins.

L’exposition vaut le détour pour quiconque s’intéresse aux métiers d’art, au fait-main et à la démarche de création. Une belle réussite qui donne dangereusement envie de se lancer !

Matière à rencontre, à l’Univers M
7710, 1re Avenue
Gratuit
Jusqu’au 9 juin