Bande cyclable sur la 3e Avenue : le projet reconduit pour 2019 | 17 janvier 2019 | Article par Véronique Demers

Bande cyclable sur la 3e Avenue : le projet reconduit pour 2019

La bande cyclable sur la 3e Avenue, mise à l’essai en 2018, sera reconduite et bonifiée pour 2019, afin d’assurer le plus possible de clarté et de sécurité, notamment avec une signalisation accrue.

Le projet consiste dans le prolongement de la bande cyclable sur la 3e Avenue, entre la 12e Rue et la 24e Rue, incluant le boulevard Benoît-XV.

« Le 7 septembre dernier, il y a eu une modification de la signalisation et des conditions de stationnement en lien avec la bande cyclable. On sait qu’il y a eu confusion, mais la situation s’est rétablie. En 2019, les automobilistes qui se stationnent sur la bande cyclable auront une contravention », souligne Guillaume Lemieux, agent de recherche en mobilité et urbanisme à la Ville de Québec.

Présent au conseil de quartier du Vieux-Limoilou, mercredi soir, avec son collègue Jean-François Martel, M. Lemieux a dévoilé les résultats d’une enquête terrain réalisée par Votepour.ca pour le compte de la Ville de Québec. Celle-ci visait à mesurer la relation entre les modes de transport et l’activité économique des utilisateurs de la 3e Avenue.

« On se donne l’hiver pour analyser les données (recueillies entre le 3 octobre et le 1er novembre, pour le nombre de passages). Au printemps, il y aura du marquage à faire et de la signalisation. On veut faire en sorte que tous les changements soient faits pour le début de la saison de vélo, le 1er mai », précise l’agent de recherche en mobilité et urbanisme.

Pas d’impact majeur sur le stationnement

Les deux professionnels de la Ville de Québec ont rencontré les commerçants pour offrir des alternatives afin que ceux-ci puissent répondre aux besoins de leur clientèle. « Les conditions de stationnement sont le principal enjeu du projet. Mais nos chiffres ne démontrent pas un impact majeur dans la zone visée. On a réglementé des cases de stationnement qui ne l’étaient pas, ce qui permet un roulement », souligne M. Lemieux.

« On n’a pas eu vent que le retrait des stationnements a entraîné des pertes financières du côté des commerçants. Si le projet pilote devient permanent, il n’y aura pas de modification à l’artère comme des renflements de trottoir. On enlève simplement le stationnement. Et ça ne produira pas d’espace excédentaire où l’on pourrait aménager quelque chose », ajoute Jean-François Martel, conseiller en planification des transports.

« En résumé, le projet cyclable fait en sorte d’augmenter de 2 % le taux d’occupation du stationnement dans le secteur impacté (la 3e Avenue et les rues transversales, de la 2e Avenue à la 4e Avenue). Quant au tronçon le plus achalandé, c’est entre la 12e et la 13e Rue, c’est une zone d’activité commerciale importante », conclut M. Lemieux.

Beaucoup de piétons

Outre les données de comptage obtenues à partir des marqueurs à piétons/cyclistes, des entrevues ont aussi été menées auprès d’environ 730 personnes. Parmi elles, 60 % disent marcher, alors que 17 % affirment toujours venir en voiture.

La conseillère municipale de Limoilou, Suzanne Verreault, a félicité M. Martel et M. Lemieux pour leur travail.

« On a décidé de reconduire le projet, car 27 jours d’analyse [3 octobre au 1er novembre], ce n’est pas assez parlant, si c’était valable ou non. Mais les données recueillies seront utiles lorsqu’on va revoir le plan dans Limoilou (en lien avec la venue du tramway) », a-t-elle évalué.

De son côté, Étienne Grandmont, directeur général d’Accès transports viables, se dit ravi que la Ville ait procédé à une étude si exhaustive et que le projet soit reconduit.

« En même temps, une bande cyclable dans la zone d’emportiérage n’est pas l’aménagement idéal, mais on voit déjà l’impact sur la fréquentation. Mais si on constate des difficultés, on peut ajouter des bollards pour la portion la plus au nord de la 3e Avenue », suggère-t-il.

À lire aussi :

Projet de bande cyclable sur la 3e Avenue : des commerçants mécontents

Bande cyclable 3e Avenue : « On est ouvert à toute amélioration du projet »

Feu vert à la bande cyclable sur la 3e Avenue