Le Grand Bazar des ruelles se rebaptise et fait des petits | 24 janvier 2019 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Jean Cazes

Le Grand Bazar des ruelles se rebaptise et fait des petits

S’il n’a plus besoin de présentation, après plus d’une décennie, l’événement annuel connu comme le Grand Bazar des ruelles s’offre en 2019 une mise à jour de nom et des visites estivales ponctuelles.

De retour les 8 et 9 juin prochains, la vaste braderie limouloise dans les ruelles et sur un segment de la 3e Avenue se fera désormais appeler Grand bazar du Vieux-Limoilou, explique Jean-François Girard de Limoilou en vrac, qui l’orchestre. Mais ce n’est pas tout…

« On aura des petits bazars, trois fois en même temps que le Marché public. Pour trois dimanches, la fermeture de la 3e Avenue va s’étendre entre la 9e et la 11e Rue et il y aura des tables, mais aussi une scène musicale. On commencera une heure avant le marché, de 10 h jusqu’à 15 h. »

Les dates de ces trois petits bazars restent à confirmer. Les intéressé.e.s loueront des tables auprès de Limoilou en vrac, qui collaborera avec les commerçants locaux également pour l’occasion.

Quant au Grand bazar du Vieux-Limoilou, il coïncidera à nouveau avec l’événement Limoilou en musique. Fort attendu, il suscite déjà des questions de celles et ceux qui veulent s’assurer de ne pas rater la période d’inscription, dit M. Girard. Les inscriptions pour ce Grand bazar se feront à la fin mars, et on retrouvera tous les détails au monlimoilou.com/grandbazar

Un événement inspirant

Rappelons que le Grand bazar des ruelles avait émergé du conseil de quartier du Vieux-Limoilou en 2008, alors qu’y siégeait l’architecte et designer urbain Érick Rivard. Ce dernier, inspiré par un voyage à Lille en France, avait imaginé avec sa conjointe Émilie Garneau l’idée d’un bazar dans les ruelles du quartier où il vit et travaille. Dès le départ, la mobilisation et la collaboration de plusieurs acteurs de Limoilou a permis à l’événement de s’enraciner autour de la Fête des voisins, et de faire l’envie des autres quartiers centraux.

Il a probablement inspiré aussi en partie la sélection des candidats et les votes entourant le concours de la personnalité limouloise marquante de la dernière décennie, pour le 10e anniversaire de Monlimoilou. Tant M. Rivard que M. Girard y étaient en lice.