Chez Alfred-Pellan : l’artiste pluridisciplinaire Martine St-Clair à l’affiche | 4 mai 2019 | Article par Jean Cazes

Lancement de l’exposition de Martine St-Clair : le charme a instantanément opéré chez les convives. 2 mai 2019.

Crédit photo: Jean Cazes

Chez Alfred-Pellan : l’artiste pluridisciplinaire Martine St-Clair à l’affiche

Chez Alfred-Pellan expose jusqu’au 12 mai des toiles de Martine St-Clair. La célèbre chanteuse a choisi d’y faire ses premiers pas à titre cette fois d’artiste-peintre. Lancée jeudi sous une formule « Soirée VIP », l’exposition L’instant se peint, sinon se perd souligne en beauté le troisième anniversaire du lieu culturel de la 3e Avenue.

La peintre autodidacte exerce cette autre facette de sa créativité depuis 1998. « Pour moi, l’art abstrait, c’est de se laisser se présenter à moi ses formes, son histoire, ses couleurs et ses textures afin de permettre à l’imaginaire de s’exprimer », souligne Martine St-Clair dans le programme du vernissage.

Invitée à dévoiler ses acryliques et ses huiles regroupées en trois approches de création, l’artiste pluridisciplinaire a tenu d’abord à remercier la coopérative d’artistes-peintres :

Ça faisait à peu près un an qu’on en parlait. En fait, tout a commencé après une entrevue avec Catherine Perrin, où j’ai parlé de ma démarche. L’équipe de Chez Alfred-Pellan en avait pris note, et j’ai reçu tout de suite après son courriel m’invitant à la rencontrer. […] Pour moi, peindre, c’est un voyage – que vous allez maintenant découvrir…

Jusqu’au 12 mai, L’instant se peint, sinon se perd met donc en lumière une trentaine d’acryliques et d’huiles de Martine St-Clair dans la vitrine et la galerie de Chez Alfred-Pellan. En clôture de l’exposition, l’artiste vous invite, le 12 mai en après-midi, à venir échanger avec elle et à assister à la conférence qu’elle offrira.

Une quatrième année qui débute en grand

Se confiant à Monlimoilou peu avant le vernissage, Claire Vignola, l’instigatrice de la galerie, a témoigné avec fierté du fait que le vernissage se tenait au lendemain du troisième anniversaire de l’inauguration de Chez Alfred-Pellan, qui remonte au 1er mai 2016.

Le gérant de Martine [St-Clair] nous a rencontrés au début de l’année. […] On a préparé le tout avec les bénévoles de la coop et des spécialistes […]. C’est en début de semaine que Martine a découvert la galerie : elle a vraiment « trippé », très touchée de savoir que sa première exposition se passait dans la maison où a peint Alfred Pellan. […] Honnêtement, on n’avait pas vu ça pour les trois ans de la galerie : c’est une heureuse coïncidence que nos dates de disponibilité concordaient!

Parmi les activités projetées pour la quatrième année de Chez Alfred-Pellan, la fondatrice nous annonce en exclusivité « un rituel qu’on va instaurer dès le jeudi 16 mai » :

Nous débutons une série de « 5 à 7 informels », Les Rendez-vous d’Alfred. Ils remplaceront nos vernissages mensuels. On invite la population et les artistes à venir s’y rencontrer. Mais si un artiste veut faire son vernissage, il sera possible de s’organiser avec lui.

Cette nouvelle activité, organisée en collaboration avec la Caisse Desjardins de Limoilou, se tiendra sur une base régulière, « mais à intervalles qui restent à être précisés », conclut Claire Vignola.