La Diperie : se sucrer le bec sur la 3e Avenue | 16 mai 2019 | Article par Joanie Bourassa-Guillemette

Crédit photo: Joanie Bourassa-Guillemette

La Diperie : se sucrer le bec sur la 3e Avenue

Je suis passée sur la 3e Avenue le week-end dernier, avec mon homme et ma marmaille. Comme nous sommes tous des becs sucrés – oh oui, du plus petit au plus grand! – nous avons été titillés par le nouveau drapeau bleu de La Diperie annonçant des crèmes molles enrobées et garnies, à même le restaurant Valentine. Hum! Nous ne pouvions passer devant sans s’y sucrer le bec!

La Diperie

La Diperie sur la 3e Avenue
Crédit photo: Joanie Bourassa Guillemette

Entrer dans le Valentine, déjà, je ne me souviens pas la dernière fois! Je sentais un vent nouveau! Eh bien, Annie, employée de La Diperie, nous a informés que c’était le propriétaire du Valentine qui possédait aussi La Diperie. Ahhhhh! Je comprends la mixité des commerces sous le même toit : voilà un beau concept pour accueillir une clientèle diversifiée. En effet, aux dires des employés sur place, le souhait de rendre le 1068, 3e Avenue plus familial était un point de départ.

La Diperie est une crémerie qui se démarque par son grand nombre de chocolats belges en trempage et par une multitude d’enrobages gourmands. Elle offre aussi des produits végétaliens (pops et gâteaux). C’est une première succursale à Québec pour cette entreprise bien connue à Montréal et venant du Canada anglais. Annie m’a parlé de la qualité des produits offerts avec fierté. « C’est une priorité! », m’a-t-elle dit. Cela dit, elle ne pouvait me confirmer que la crèmerie resterait ouverte à l’année.

Ma dégustation

Demandez à goûter! Parce qu’avec leur énorme présentoir à chocolats, c’est facile de s’y perdre! J’en conviens, c’est un beau problème. Des mini-cornets pour nos tout-petits sont aussi offerts. Gingembre, thé vert, limonade, noir charbon et gâteau au fromage ont été mes dégustations.

Trempage limonade avec enrobage à la barbe à papa et trempage gâteau au fromage avec enrobage de biscuits Graham.
Crédit photo: Joanie Bourassa Guillemette

En famille, nous avons finalement opté pour le trempage limonade avec un enrobage à la barbe à papa, et pour un deuxième cornet suggéré par Annie, avec le trempage gâteau au fromage et l’enrobage de biscuits Graham. L’expression « Ça goûte le ciel! » a pris tout son sens. Les saveurs portaient bien leur nom. L’intensité était à l’honneur dans plusieurs saveurs qui détonnaient avec la tradition chocolatée. Effectivement, le gingembre était très goûteux. Une justesse ébahissante qui rendait honneur à la racine! La saveur noir charbon tient son nom de sa couleur et non de son goût. J’ai été très satisfaite du mariage de saveurs et de la suggestion d’Annie.

Conseils techniques

L’odeur de friture est saisissante à l’entrée. Ayant le bec sucré et les sens développés, j’aurais aimé sentir le sucre, le chocolat! Je suggère humblement de créer deux sections, une pour le Valentine et une pour La Diperie. Et, comme l’un des objectifs est de rendre l’endroit plus familial, et que le logo « Certifié famille » est apposé visiblement dans la porte d’entrée, je propose une porte simple plutôt que double.

Je suggère humblement de créer deux sections, une pour le Valentine et une pour La Diperie.
Crédit photo: Joanie Bourassa Guillemette

 

La Diperie détonne positivement avec les crèmeries habituelles. Chapeau aux produits! Alors cet été, ne me cherchez pas, je serai sur la terrasse de La Diperie à déguster un cornet.

La Diperie (chez Valentine Limoilou)
1068 3e Avenue
418 977-0744