Dix ans de grands chantiers (4) : de l’hippodrome à l’amphithéâtre | 17 février 2019 | Article par Jean Cazes

Crédit photo: Jean Cazes

Dix ans de grands chantiers (4) : de l’hippodrome à l’amphithéâtre

Dans le cadre des dix ans de Monlimoilou, cette série résume notre couverture de quelques grands chantiers urbains – salués ou controversés, c’est selon – qui ont modifié le visage du quartier au cours de la dernière décennie. Quatrième chantier d’envergure : le Centre Vidéotron, sur le site de l’ex-hippodrome de Québec, dans Lairet.

Mise en contexte du chantier

Attractions Hippiques, le propriétaire des hippodromes de la province, annoncent en octobre 2009 la fin des courses de chevaux au Québec. À la même époque, le maire Régis Labeaume évoque la construction sur le site d’ExpoCité d’un nouvel amphithéâtre multifonctionnel. Le projet sera piloté par l’administration municipale, qui souhaite l’implantation d’une nouvelle équipe de la Ligue nationale de hochey (LNH) à Québec.

Octobre 2010 : quelques jours après une mobilisation de plus de 50 000 personnes organisée par le groupe J’ai ma place, qui milite depuis 2008 pour le retour des Nordiques, le maire dévoile les détails de son projet d’amphithéâtre de 18 000 places. D’un coût estimé de 400 M$, il sera essentiellement financé par les deux paliers de gouvernement.

Au cœur d’un plan d’ensemble

En 2010, l’emplacement que privilégie la Ville pour le « nouveau Colisée » est la piste de course abandonnée derrière l’hippodrome. On envisage alors le début de sa construction cette même année en vue d’une ouverture juste à temps pour le retour de l’équipe de la LNH, possible dès 2012.

Finalement, c’est le 10 septembre 2012 que s’amorcent les premiers travaux d’excavation. L’ex-hippodrome est en cours de démolition quand le concept global de l’amphithéâtre est rendu public le 11 octobre. Ayant a priori envisagé l’intégration de la façade du bâtiment existant, l’administration municipale soutient désormais que son élimination est rendue nécessaire en raison de la fragilité de la structure de l’édifice. Cela soulèvera la réprobation de citoyens et d’organismes qui souhaitaient son intégration dans l’imposant bâtiment. La démolition de l’hippodrome se terminera à la fin novembre.

La construction proprement dite de l’amphithéâtre débute en décembre 2012. Le 15 juillet 2015, la Ville de Québec remet les clés de l’immeuble fraîchement achevé à son gestionnaire. Le Centre Vidéotron est inauguré officiellement le 8 septembre 2015.

En attendant l’hypothétique retour des Nordiques, rappelons que le Centre Vidéotron est au cœur d’un plan d’ensemble de mise en valeur du site d’ExpoCité, dont les principaux éléments sont la place Jean-Béliveau, inaugurée en septembre 2017, et le Grand Marché de Québec, qui accueillera en juin ses premiers clients.

***

En lien avec cette série, une exposition de photos est en préparation en différents lieux d’ici ce printemps. 

Article précédent : De l’église de Saint-Pie-X à des maisons de ville