La mécanique des affaires | 12 septembre 2019 | Article par Catherine Breton

Pierre-Luc Tremblay, propriétaire du garage Mécanique-Pro Auto sur la 18e Rue à Limoilou.

Crédit photo: Catherine Breton

La mécanique des affaires

Pierre-Luc Tremblay ne cherchait pas particulièrement une occasion d’affaires lorsqu’il a acheté Mécanique Pro Auto, le garage situé sur la 18e Rue près de la 3e Avenue.

En ce vendredi midi, il m’accueille avec le grand sourire d’un gars visiblement sociable. Un gars qui aime le monde et qui aime son travail. Pourtant, il ne se destinait pas à devenir mécanicien à temps complet. Pas plus que propriétaire d’un garage.

« J’avais entendu parler du garage qui était à vendre… qui ressemblait vraiment pas au garage que tu vois présentement. C’était délabré, pas propre. Les propriétaires précédents avaient un peu laissé aller le garage dans les dernières années. »

Mécanique générale

Ça n’a pourtant pas découragé Pierre-Luc de se lancer en affaires. Bien au contraire.

« C’était un beau défi. J’avais pas 10 ans en avant de moi pour remettre le garage en ordre et faire changer la vision des gens du quartier. Je partais de loin, mais je m’encourageais en me disant que je pouvais pas faire pire. »

En me disant qu’il ne pouvait pas faire pire, il éclate d’un rire franc plein d’humour. Il prend les choses du bon côté, une qualité essentielle pour s’adapter plus facilement aux aléas de l’entrepreneuriat.

« Chaque journée est vraiment différente. En plus j’aime ça jaser au monde. Ils viennent ici parce qu’ils ont des problèmes de mécanique et j’aime ça quand ils repartent contents. »

Son garage s’occupe de mécanique générale en portant une attention bienveillante à sa clientèle. Pierre-Luc me confie que le lien de confiance lui importe plus que tout.

« J’arrive de Chicoutimi, d’un petit village de la région. Mon père a toujours été au même garage. C’est de ça que j’ai envie. Développer un lien de confiance avec ma clientèle en leur faisant payer le juste prix. Me bâtir une bonne réputation. »

En plus, son frère Richard a commencé à travailler au garage. Ça devient tranquillement une entreprise familiale et ça plait beaucoup à Pierre-Luc.

En faisant le tour, je remarque que le garage est impeccable. On s’entend, ça reste un garage, mais les pneus sont rangés, les outils aussi.

Projets d’avenir

Voyant que les choses prospèrent, je lui demande s’il a des projets d’avenir.

« Là, je suis rendu à rénover encore. J’aimerais agrandir pour une autre porte de mécanique. J’aimerais aussi faire de la vente auto. C’est un beau domaine, tu jases avec le monde. Il doit y avoir cinq personnes par semaine qui me demandent si j’ai des véhicules à vendre. J’ai pas le choix, l’évolution du garage a été forte. On était 2 mécaniciens, on est rendus quatre. Mais je vais prendre ça comme ça vient. »

On sent que Pierre-Luc nourrit encore des rêves pour son garage et le désir de toujours faire mieux. Il me dit, en souriant fièrement, que le slogan de la première pub qu’il avait faite pour son garage était : Votre garage de quartier. Et c’est exactement comme ça qu’on s’y sent.

Mécanique Pro Auto
235, 18e Rue
418-522-0834

En savoir plus sur...