Limoilou dans les années 1940 (37) : construction d’un viaduc dans Maizerets | 6 octobre 2019 | Article par Jean Cazes

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Limoilou dans les années 1940 (37) : construction d’un viaduc dans Maizerets

La série « Limoilou dans les années 1940 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources.

Immortalisée le 13 septembre 1944, la photo à la une illustre la construction d’un viaduc vu depuis la rue Bergemont dans le secteur Maizerets. On y voit des maisons en arrière-plan (description des Archives de la Ville de Québec).

La scène revisitée et photographiée en direction ouest, date du 1er octobre 2019.

« La solution aux accidents aux passages à niveau »

Nous avons déjà évoqué la construction d’un autre viaduc ferroviaire, à proximité de la 18e Rue et de la 8e Avenue, mis en chantier un an avant la construction de celui de la rue Bergemont.

Comme le souligne l’historien  dans son ouvrage Limoilou, un quartier effervescent, à partir des années 1930, « Limoilou devient complètement encerclé par des voies ferrées ». En effet, les secteurs Maizerets et Lairet, près de la 8e Avenue, par exemple, sont délimités par la voie ferroviaire. Pour remédier à la multiplication du nombre d’accidents aux passages à niveau, le maire Joseph-Ernest Grégoire fera construire vers 1935 un premier viaduc sur le chemin de la Canardière, à l’intersection du boulevard des Capucins.

« D’autres viaducs sont construits par la suite sur la 1re Avenue et sur la 18e Rue. Au début des années 1950, l’urbanisation rapide de la partie nord du quartier Limoilou [comme la place des Chênes] oblige la Ville et les compagnies ferroviaires à s’entendre pour réaliser des viaducs comme celui de la 4e Avenue », conclut Réjean Lemoine.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple de la photo en vedette, les images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir le billet précédent de la série : Limoilou dans les années 1940 (36) : Fête du Travail à l’Exposition provinciale.