Limoilou hier, par le Machin Club : de poste de police à CPE | 19 janvier 2019 | Article par Le Machin Club

Crédit photo: Machin Club

Limoilou hier, par le Machin Club : de poste de police à CPE

Le Machin Club, votre mission si vous l’acceptez sera d’explorer un morceau d’histoire de ces différents quartiers de Québec : Saint-Sauveur, Saint-Roch, Limoilou et Montcalm / Saint-Sacrement.

Lors de notre visite aux archives de la Ville de Québec, en cherchant des images de Limoilou, Philomène a reconnu plusieurs lieux qui lui sont familiers et qui ont changé de vocation au fil du temps. Un poste de police est devenu un CPE, on le voit sur la photo d’en-tête. Une chapelle a aussi attiré l’attention de Philomène.

Comme on ne trouvait pas d’informations sur ces lieux, on a demandé à l’équipe de Monlimoilou :

« Après le poste de police, le 896 de la 3e Avenue a abrité un bureau de quartier! On en retrouve une photo datant de 1981 dans les archives de la Ville. Il semble qu’avant les bureaux d’arrondissement (et les fusions municipales), il y a eu des bureaux de quartier… on va valider cette information… Quant à la chapelle, justement l’été dernier, notre collaborateur Jean Cazes, passionné d’histoire et de patrimoine bâti, a publié sur le sujet. C’était une église évangélique baptiste, et aujourd’hui, dans le bâtiment reconverti, on trouve deux condos! Son article montre l’intérieur de l’église : http://monlimoilou.com/2018/limoilou-annees-1940-33-eglise-baptiste-de-3e-avenue/ »

Notre patrimoine : un devoir… et un droit!

Le Machin Club se fait un devoir d’intéresser le jeune public à l’histoire et au patrimoine de notre ville et de notre planète. C’est pourquoi notre émission hebdomadaire sur les ondes de CKRL 89,1 depuis le 9 septembre 2018, Partout où on va!, offre aux jeunes une tribune et un contexte pour échanger avec des invités. Chaque mois, nous abordons une nouvelle thématique pour nos rencontres dominicales à 19 h.

En octobre dernier, nous avons parlé de patrimoine vivant. En novembre, nous avons abordé un sujet que nous trouvons très important… les droits de l’enfant! En 2009, le Théâtre jeunesse Les Gros Becs et une vingtaine d’organismes oeuvrant pour la jeunesse se sont mobilisés pour souligner le 20e anniversaire de la Convention des droits de l’enfant. Le réseau des porteurs a accueilli plus d’une soixantaine d’organismes depuis sa création. En 2015, le Machin Club, parrainé par le Théâtre jeunesse Les Gros Becs, est devenu membre du regroupement des Porteurs des droits de l’enfant de la région de Québec en défendant le droit suivant :

« L’enfant a le droit d’explorer le monde dans un esprit de vivre-ensemble égalitaire et dans le respect de l’authenticité de son imaginaire. Il a droit à une tribune d’expression pour forger son identité et prendre sa place dans sa communauté. Il est du devoir de l’adulte de l’accompagner dans la construction de son identité sociale et numérique. »

Écoutez notre émission, c’est un rendez-vous sur les ondes de CKRL 89,1 pour entendre toutes nos aventures à Québec et ailleurs. On est là! Partout où on va!