Réjean Lemoine reçoit la médaille de reconnaissance de la Société historique de Québec | 30 novembre 2019 | Article par Suzie Genest

Alex Tremblay-Lamarche, président de la Société historique de Québec; Réjean Lemoine; Jean-Marie Lebel, premier vice-président de la Société historique de Québec.

Crédit photo: Sandra Bisson

Réjean Lemoine reçoit la médaille de reconnaissance de la Société historique de Québec

L’historien et résident de Limoilou Réjean Lemoine s’est vu remettre aujourd’hui la médaille de reconnaissance de 2019 de la Société historique de Québec (SHQ), pour son apport à la mise en lumière de l’histoire et du patrimoine de Québec.

Historien et chroniqueur urbain local, Réjean Lemoine possède une longue feuille de route comme conférencier, auteur d’ouvrages sur l’histoire des quartiers centraux de Québec, panéliste et animateur de marches historiques commentées. Collaborateur des premières années de Monlimoilou, Monsaintroch et Monsaintsauveur, on l’a lu et entendu dans plusieurs médias. Ceux-ci le sollicitent encore régulièrement pour son expertise. On l’a vu aussi sur la scène politique municipale, alors qu’il était conseiller municipal de Saint-Roch de 1989 à 1997.

C’est au cours d’une cérémonie au Cercle de la Garnison de Québec en après-midi, en présence d’une centaine de personnes, que Réjean Lemoine a reçu la quatrième médaille de reconnaissance 2019 de la SHQ.

Des médaillés depuis 2012

Crédit photo: Sandra Bisson

La Société historique de Québec, fondée en 1937, remet sa médaille de reconnaissance tous les deux ans depuis 2012. C’est Jean Dorval, alors président de l’organisme à but non lucratif, qui a lancé l’initiative. L’archéologue Michel Gaumond a été le premier médaillé cette année-là. En 2015, c’était au tour de l’historien de l’art et auteur David Mendel de mériter la distinction de la SHQ. La troisième médaille a été décernée à Yves Beauregard, historien et éditeur de la revue Cap-aux-Diamants.

« [La Médaille de reconnaissance] souligne l’apport de personnes qui, par leurs actions ou par leurs oeuvres, contribuent ou ont contribué à faire découvrir l’histoire de notre ville, à mettre en lumière son riche patrimoine, ses atouts et ses beautés ou qui ont su faire connaître l’importance du rôle joué par Québec sur la scène nationale ou internationale », peut-on lire sur le site de la  SHQ.

Parmi ses activités récurrentes, la SHQ publie par ailleurs, depuis bientôt quatre décennies, un Calendrier des vues anciennes et tient chaque année depuis 13 ans un Concours d’écriture historique pour les jeunes de secondaires 3 et 4 de la région.

En savoir plus sur...