Taverne Le Trèfle : rendez-vous ce printemps! | 31 janvier 2019 | Article par Jean Cazes

 

Martin Boisvert, coassocié dans le projet du Trèfle Limoilou. 18 janvier 2019.

Crédit photo: Jean Cazes

Taverne Le Trèfle : rendez-vous ce printemps!

La troisième succursale de la taverne irlandaise Le Trèfle accueillera ce printemps ses premiers clients au rez-de-chaussée du nouvel immeuble L’Avenue. Un événement qui saluera par ailleurs le retour au bercail, en quelque sorte, du célèbre Loup de l’ex-Fourrures Falardeau au coin de la 3e Avenue et de la 7e Rue.

Au train où sont menés les travaux d’aménagement à l’abri du regard des passants, le Trèfle Limoilou ouvrira « peut-être même au début d’avril », avance Martin Boisvert. Le coassocié, qui fait entre autres équipe avec le comédien Rémi-Pierre Paquin, explique :

Notre ouverture se fera discrète, progressive, d’abord pour les gens du quartier afin qu’ils s’approprient le pub en premier.

Forts de leur longue expérience dans la restauration, ces amis, pour la plupart originaires de la Mauricie, ont un jour désiré investir leurs efforts dans « quelque chose qui nous ressemblait davantage », raconte Martin Boisvert. Après le Trèfle Hochelaga (2014), puis celui de Verdun (2018), leur premier établissement hors de la région de Montréal verra donc le jour sous peu à Québec :

Comme on fréquente depuis longtemps le mont Sainte-Anne pour skier, on était souvent de passage à Limoilou. On a vite deviné que c’était un coin de la ville idéal, en plein développement, pour y établir un bar de quartier comme Le Trèfle. On nous avait aussi vanté la qualité de vie de Limoilou. Puis en 2016, on a eu cette belle opportunité de pouvoir s’installer au rez-de-chaussée de L’Avenue.

Bières à l’honneur, ambiance chaleureuse… et retour du Loup !

À l’image des autres Trèfle, les associés miseront sur une grande variété de bières et un menu bistro dans leur nouvelle succursale de Limoilou :

Pour les bières comme pour le menu, on suit la même ligne directrice. Nous aurons une centaine de sortes de bières, dont certaines importées d’Europe. On est surtout très fiers d’offrir 32 lignes de fûts, dont 12 rotatives qui, on le souhaite, mettront en valeur comme dans nos autres Trèfle les bières de microbrasseries locales avec qui nous espérons conclure des ententes. On se démarque aussi avec une belle variété de whisk(e)ys irlandais et de scotches. Notre cuisine de type bistro, très variée, inclut à la fois des mets irlandais et de la bouffe végétarienne.

La superficie du Trèfle de la 3e Avenue sera sensiblement la même que celle des autres succursales avec 80 places à l’intérieur, auxquelles s’ajouteront 60 chaises réparties sur deux grandes terrasses extérieures. Aussi, comme le précise le copropriétaire, le design du Trèfle Limoilou

est le fruit d’un travail d’équipe en étroite collaboration avec la spécialiste Suzy McNicoll. Le cachet « taverne- pub irlandais » est recherché, très chaleureux avec l’ajout de beaucoup d’éléments provenant d’antiquaires, incluant l’éclairage.

Par ailleurs, une place de choix est déjà réservée au sympathique Loup des Fourrures Falardeau, symbole fort du quartier depuis qu’il a été rescapé du violent incendie de janvier 2014 et récemment adopté par le propriétaire de L’Avenue, Christian Roy.

Un ami de Limoilou nous avait dit qu’étant petit, il passait souvent devant la vitrine de Falardeau. Il nous a raconté pour la suite. On veut ainsi, à notre façon, rendre hommage au Loup en lui redonnant sa place d’honneur, ses lettres de noblesse, son regard tourné vers la 3e Avenue, à la vue des promeneurs.

Redonner à Limoilou

Dès l’ouverture ce printemps du Trèfle Limoilou, les associés souhaitent encourager les activités culturelles et commerciales du quartier. Martin Boisvert insiste :

C’est très important pour nous de nous impliquer comme on le fait dans tous les quartiers où l’on s’installe. Nous désirons participer à des événements, coopérer avec les autres commerces, et pourquoi pas, contribuer à faire de Limoilou un endroit de destination !

En attendant – et l’invitation est lancée en particulier aux résidents du quartier -, le Trèfle Limoilou est toujours à la recherche de personnel pour pourvoir une trentaine de postes. Il est possible de s’inscrire sur son site Web ou sa page Facebook. À cette fin s’y tiendra une journée portes ouvertes le mardi 5 février, entre 13h et 19h30.

En savoir plus sur...