Une reconnaissance internationale pour l’auteur BD Francis Desharnais | 4 novembre 2019 | Article par Raymond Poirier

Une case de La Petite Russie, de Francis Desharnais, publiée aux Éditions Pow Pow.

Une reconnaissance internationale pour l’auteur BD Francis Desharnais

L’Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) a décerné à l’auteur limoulois Francis Desharnais son Prix de la critique de la bande dessinée québécoise 2019, reconnaissant l’excellence de son ouvrage La Petite Russie, offerte aux Éditions Pow Pow.

Avec cet ouvrage très personnel, Francis Desharnais plonge ses lecteurs en pleine colonisation de l’Abitibi. On y suit le parcours de Marcel, grand-père de l’auteur, qui s’installe en 1947 à Guyenne afin d’y réaliser son rêve : devenir cultivateur. Il prend ainsi possession d’une terre, fonde une famille et s’implique politiquement.

Couverture de La Petite Russie, de Francis Desharnais
Crédit photo: Francis Desharnais

Or Guyenne n’est pas un village comme les autres : il s’agit d’une coopérative où les membres reversent 50 % de leur salaire à l’établissement de la colonie, et où les décisions sont prises en assemblée. Au fil des pages de La Petite Russie, on découvre donc ce modèle social unique, faisant ainsi de l’histoire familiale des Desharnais le récit d’une fascinante expérience solidaire et humaine.

Avec ce prix, l’Association des critiques et journalistes de bande dessinée (ACBD) vise à souligner « la qualité du travail de Francis Desharnais et sa régularité, projet après projet » – mentionnant que l’auteur s’était déjà distingué avec ses deux précédentes BD publiées aux Éditions Pow Pow, La Guerre des arts et Les Premiers aviateurs.

Sélectionné par des journalistes spécialisés du Québec et d’Europe

La Petite Russie a été choisie par un vote des adhérents des l’association, comptant 97 membres actifs notamment au Québec, en France, en Suisse et en Belgique. La sélection s’est faite parmi l’ensemble des ouvrages de BD publiés par des auteurs québécois entre juillet 2018 et juin 2019.

Questionné par Monlimoilou sur la portée internationale de ce prix consacré à la bande dessinée québécoise, Francis Desharnais a rappelé que la plupart des critiques ayant participé au processus habitent en Europe francophone.

« Cela indique donc que l’histoire de La Petite Russie peut intéresser le public français, belge et suisse. On peut aussi espérer que cela aidera à attirer l’attention sur ce livre outre-Atlantique », observe l’auteur.

Remis depuis 2014, le Prix de la critique ACBD de la bande dessinée québécoise vise « à mettre en valeur la créativité, la diversité et la richesse de la BD québécoise au-delà des frontières du Québec ».

En savoir plus sur cette entreprise