Ann-Sophie Bédard : l’intensité au service des Titans | 19 septembre 2020 | Article par Christian Lemelin

Crédit photo: Christian Lemelin (image tirée de la vidéo)

Ann-Sophie Bédard : l’intensité au service des Titans

En amorce de la saison 2020-2021, Christian Lemelin rencontre une à une les joueuses de l’équipe de hockey féminine des Titans du Cégep Limoilou. D’où viennent-elles? Quel type de joueuses sont-elles? Qui les inspire? Quels sont leurs projets en-dehors de la patinoire? C’est au tour de Ann-Sophie Bédard.

Publicité

Dans la tête d’Ann-Sophie Bédard, « c’est dans l’adversité que l’on grandit et non la facilité. De cette façon, on repousse ses limites. Il faut livrer quand c’est le temps! »

Pour l’athlète de 18 ans, originaire de Québec (Charlesbourg), qui entreprend sa deuxième saison chez les Titans de Limoilou, c’est sans doute l’intensité qui mène à la réussite. L’intensité et le talent, bien sûr!

Hockey, ballon sur glace (elle a participé aux championnats canadiens en compagnie de sa coéquipière Noémie Vermette), Ann-Sophie ne rechigne pas devant l’action, comme tous les membres de sa famille. Frère, petites sœurs et papa sont des sportifs dans l’âme!

Étudiante en Sciences de la nature, c’est vers la kinésiologie qu’elle veut orienter sa carrière professionnelle. Rien de surprenant, dans son cas, quand on constate que le kinésiologue est défini par sa Fédération comme étant « un professionnel de la santé, spécialiste de l’activité physique, qui utilise le mouvement à des fins de prévention, de traitement et de performance ». Le mot-clé, ici, c’est « performance ».

Ann-Sophie joue au hockey depuis l’âge de cinq ans. Avant de se joindre aux Titans, comme plusieurs de ses coéquipières, elle a évolué chez les As de Québec, au sein de la Ligue d’Excellence du Québec.

Parmi ses récents faits d’armes, elle note un tour du chapeau en quart-de-finale du tournoi de Hamilton, l’an passé. Les Titans ont toutefois perdu en demi-finale. Quant à sa première saison dans les rangs collégiaux, ses 19 points (9 buts – 10 aides) laissent entrevoir de belles choses de sa part, au cours des prochains mois.

« À sa deuxième saison avec les Titans, Ann-Sophie aura un rôle important dans la progression offensive de l’équipe. Elle est une joueuse avec un instinct offensif au-dessus de la moyenne », soutient Pascal Dufresne, entraîneur-chef de la formation limouloise.

ANN-SOPHIE BÉDARD, L’INTENSITÉAU SERVICE DES TITANSDans la tête d’Ann-Sophie Bédard, « c’est dans l’adversité que l’on grandit et non la facilité. De cette façon, on repousse ses limites. Il faut livrer quand c’est le temps ! »Pour l’athlète de 18 ans, originaire de Québec (Charlesbourg), qui entreprend sa deuxième saison chez les Titans de Limoilou, c’est sans doute l’intensité qui mène à la réussite. L’intensité et le talent, bien sûr !Hockey, ballon sur glace (elle a participé aux championnats canadiens en compagnie de sa coéquipière Noémie Vermette), Ann-Sophie ne rechigne pas devant l’action, comme tous les membres de sa famille. Frère, petites sœurs et papa sont des sportifs dans l’âme !Étudiante en Sciences de la nature, c’est vers la kinésiologie qu’elle veut orienter sa carrière professionnelle. Rien de surprenant, dans son cas, quand on constate que le kinésiologue est défini par sa Fédération comme étant « un professionnel de la santé, spécialiste de l’activité physique, qui utilise le mouvement à des fins de prévention, de traitement et de performance ». Le mot-clé, ici, c’est « performance ».Ann-Sophie joue au hockey depuis l’âge de 5 ans. Avant de se joindre aux Titans, comme plusieurs de ses coéquipières, elle a évolué chez les As de Québec, au sein de la Ligue d’Excellence du Québec.Parmi ses récents faits d’armes, elle note un tour du chapeau en quart-de-finale du tournoi de Hamilton, l’an passé. Les Titans ont toutefois perdu en demi-finale. Quant à sa première saison dans les rangs collgiaux, ses 19 points (9 buts – 10 aides) laissent entrevoir de belles choses de sa part, au cours des prochains mois.« À sa deuxième saison avec les Titans, Ann-Sophie aura un rôle important dans la progression offensive de l’équipe. Elle est une joueuse avec un instinct offensif au-dessus de la moyenne », soutient Pascal Dufresne, entraîneur-chef de la formation limouloise.Vous avez vu ? Vous avez lu ? N’hésitez pas à partager !

Posted by Christian Lemelin on Friday, September 18, 2020

Vous avez vu? Vous avez lu? N’hésitez pas à partager!

En savoir plus sur...