Un Croque-Livres et une « Botte d’abondance » ajoutent leurs couleurs au Vieux-Limoilou | 5 novembre 2020 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Jean Cazes

Un Croque-Livres et une « Botte d’abondance » ajoutent leurs couleurs au Vieux-Limoilou

Ces derniers jours, deux initiatives colorées ont fait leur apparition dans le paysage du Vieux-Limoilou : un nouveau Croque-Livres au parc Roland-Asselin et une nouvelle murale à l’entrée du quartier.

Publicité
La botte d’abondance
Crédit photo: Shout

C’est d’abord une photo apparue dans le groupe Limoilou, notre quartier, le meilleur de tous qui a attiré notre attention sur une murale en cours de réalisation, il y a quelques jours. L’oeuvre illustrant une grande botte regorgeant de fruits et légumes colorés avait tout pour attirer l’oeil; pourtant elle semblait absente du secteur décrit par l’artiste : la 3e Avenue, à l’entrée du Vieux-Limoilou, entre Pneus Ratté et la Maison Smith. Surprise : il faut tourner sur la 2e Rue pour la découvrir, à l’arrière des bâtiments de la 3e Avenue.

« Je suis un artiste indépendant à la recherche d’espaces pour peindre mon expression afin de donner de la couleur à la vie. Je peintures murales, vitrines, enseignes, idées ď’entreprises ou de logos ou construction d’idées. La technique que j’utilise est l’aérosol. L’art crée la vie », a écrit l’auteur de la fresque sur les réseaux sociaux.

Originaire de Mexico, celui qui utilise comme nom d’artiste Shout vit à Limoilou depuis 2017. Il fait du street art depuis déjà plusieurs années. Il avait 17 ans quand lui est venue l’idée de la « Botte d’abondance », m’explique-t-il en entrevue par clavardage. On retrouve parfois « Sofa » dans la signature qu’il appose sur les murs, piliers d’autoroute et ponts où apparaissent ses créations. Je remarque dans son profil « Tamal Gallery », je le questionne. « La rue est une galerie », me dit le créateur de street art. Il a aussi une galerie virtuelle sur Instagram : @Shout_gtns

Dons pour les petits

Peu avant la découverte de la « Botte d’abondance », une résidente du Vieux-Limoilou nous informait qu’un nouveau Croque-Livres venait d’atterrir au parc Roland-Asselin. Et pas n’importe comment : c’est elle-même, Vicki Bordeleau, qui en a pris l’initiative et en a assumé les frais. « La Friperie du Pavois nous ont fait un don de livres », ajoute-t-elle au sujet de cette nouvelle cabane à bouquins pour les petits et petites d’âge préscolaire. Un bel ajout à un espace que plusieurs familles contribuent à décorer.

J’ai dit à Shout que l’article parlerait de sa murale et de la cabane de livres pour enfants mise par une maman dans un parc presque en même temps. « Wow, merci », a-t-il répondu.