Écoquartiers D’Estimauville et Pointe-aux-Lièvres : état des travaux | 6 juillet 2020 | Article par Jean Cazes

Le parc des Gazouillis, à l’écoquartier D’Estimauville. 2 juillet 2020.

Crédit photo: Jean Cazes

Écoquartiers D’Estimauville et Pointe-aux-Lièvres : état des travaux

La Ville de Québec a fait le point ce matin sur l’avancement de ces deux chantiers urbains majeurs qui transforment peu à peu le visage de vastes secteurs des quartiers Limoilou et Saint-Roch.

Le maire Régis Labeaume a pris la parole accompagné de la vice-présidente du comité exécutif, Marie-Josée Savard. Les sujets abordés dans cette conférence de presse – accessible en ligne sur YouTube – complètent nos informations régulièrement mises à jour sur ces écoquartiers, en particulier concernant l’écoquartier D’Estimauville.

« Dans les deux écoquartiers, on parle de 635 unités, construites ou en construction, et 644 unités en processus de vente ou de construction, d’où un total de près de 1300 unités où vivront 6 600 personnes. […] Dans les terrains restants, il y a un potentiel de 700 unités… », a notamment souligné le maire. « Et on en est très fiers, considérant qu’il y a quelques années, personne n’y habitait! »

Écoquartier D’Estimauville

Poursuivant l’objectif que tout cet écoquartier soit complété en 2022, l’amorce de la construction de 192 nouveaux logements a entre autres été confirmée lors de ce point de presse. Il s’agit d’un projet d’ImDevCo/Habitations Trigone, les mêmes promoteurs qui achèvent, non loin sur le boulevard Montmorency, un immeuble de 98 condos locatifs.

La Ville a aussi reçu des offres d’achat pour trois terrains offrant un potentiel de quelque 200 habitations avec espaces commerciaux le long du boulevard Sainte-Anne.

Le futur siège social de la CNESST. 7 juillet 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Par ailleurs, la Ville s’apprête à aménager une place publique et un jardin de 88 parcelles pour ses résidents. Ces espaces communautaires s’ajouteront au nouveau parc des Gazouillis, qui offre déjà des aires de jeux pour enfants. Les quelque 1 850 fonctionnaires du futur siège social de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) pourront aussi profiter de ces aménagements à leur arrivée l’an prochain.

Écoquartier Pointe-aux-Lièvres

Avancement de l’écoquartier. 5 juillet 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Après les logements sociaux, les Écopropriétés Habitus et la tour Origine, le promoteur de ce dernier projet, Synchro, vient d’entreprendre à proximité l’érection d’un nouvel édifice de 67 condos répartis sur six étages. De plus, L’Intendant construira au printemps 2021 un ensemble de 82 unités locative, aussi de six étages, à l’intersection de la rue Lee. Un projet d’ensemble de 180 logements comportant des bâtiments de quatre à six étages devrait aussi voir le jour l’an prochain.

Entre-temps, la Ville poursuit la démolition des derniers bâtiments industriels de la rue de la Pointe-aux-Lièvres, qui devrait être normalement complétée l’an prochain, leurs terrains étant par la suite décontaminés à l’exemple des autres sites reconvertis en résidentiels.

Achevé en 2009, le parc de la Pointe-aux-Lièvres accueillera bientôt son nouveau pavillon d’accueil en remplacement des deux roulottes actuelles. Fenestré, doté d’une terrasse, il comprendra sur sur son seul étage une salle polyvalente.

La future passerelle.
Crédit photo: Ville de Québec

Enfin, et surtout, la construction de la passerelle tant attendue sur la rivière Saint-Charles a débuté au niveau de la 8e Rue. Il s’agira, faut-il le rappeler, d’un raccourci majeur à pied ou à vélo reliant Limoilou et le quartier Saint-Sauveur en passant par la Pointe-aux-Lièvres. La passerelle sera accessible en toute saison.

La réalisation de ces deux projets, au coût d’environ 15 M$, est prévue respectivement en septembre et à l’hiver 2021.

Pour en savoir plus :