Expérience et aplomb à la ligne bleue des Titans : Florence Mayer | 18 décembre 2020 | Article par Christian Lemelin

Crédit photo: Christian Lemelin (image tirée de la vidéo)

Expérience et aplomb à la ligne bleue des Titans : Florence Mayer

En attendant le début de la saison 2020-2021, Christian Lemelin rencontre une à une les joueuses de l’équipe de hockey féminine des Titans du Cégep Limoilou. D’où viennent-elles? Quel type de joueuses sont-elles? Qui les inspire? Quels sont leurs projets en-dehors de la patinoire? C’est au tour de Florence Mayer.

Publicité

Florence Mayer se décrit comme une personne « à l’écoute de tout le monde ». Une qualité que l’on pourrait qualifier d’essentielle dans la carrière qu’elle envisage, au terme de ses études en soins infirmiers.

Native de Fleurimont (un arrondissement de Sherbrooke), elle demeure à Victoriaville où elle se fait la main en travaillant dans le CHSLD de sa région « pour pallier au manque de personnel durant cette pandémie mondiale ».

La future infirmière clinicienne qui, à 19 ans, en sera à sa troisième saison comme défenseure chez les Titans de Limoilou, est issue d’une famille où le hockey, qu’elle pratique depuis l’âge de cinq ans, occupe une place importante.

« Mon père, Thierry, a joué pro en France et mon frère, Jérémy, a aussi joué au hockey. Il a été repêché junior majeur et il a joué au niveau junior AAA. Ce sont eux qui m’ont donné la piqure du hockey. »

Avant de se joindre aux Titans, elle a porté les couleurs des Élites de l’Estrie.

« Florence est une défenseure de premier plan pour notre équipe. Imposante, puissante, elle apporte beaucoup de stabilité à notre équipe », estime l’entraîneur-chef des Titans, Pascal Dufresne.

Déçue, comme bien d’autres, de la fin abrupte de la dernière saison, elle ne croit pas prolonger sa carrière sur glace après ses études collégiales. « Je crois que ma priorité sera dorénavant les études. Il devient très difficile pour moi de pouvoir avoir un juste équilibre avec le hockey et l’école », confie-t-elle.

Plusieurs athlètes ont une routine particulière avant une compétition ou un match. Qu’en est-il, dans son cas?

« J’aime bien donner la main à toutes les joueuses et être la dernière à embarquer sur la patinoire. De plus, je mets tout ce qui est du côté gauche avant : patin gauche avant patin droit. Avant chaque partie, c’est Gabrielle (Plourde) qui doit enlever mes protège-lames. J’ai plusieurs petites habitudes comme ça. »

Un ou une idole, une personne qui l’inspire, sportive ou non?

« Mon père m’a toujours inspirée. J’ai pris son style de jeu, son numéro, son attitude, un peu de tout. On se ressemble vraiment en tant que défenseurs. »

Questions et réponses, en vitesse…

Cliquer sur la photo pour visionner l’entrevue vidéo.
Crédit photo: Christian Lemelin (image tirée de la vidéo)

Une couleur :
Rose.

Sucré ou salé :
Salé.

Mets favori :
Raclette.

Dessert :
Chocolats Favoris.

Un film :
The Choice.

Un « petit » défaut :
Je n’ai pas de filtre et je dis tout ce que je pense.

Un endroit que tu voudrais visiter :
La Grèce.

Style de musique :
Country.

Vous avez vu? Vous avez lu? N’hésitez pas à partager!

En savoir plus sur...