Incompréhension en attendant le retour à la vie « normale » | 28 août 2020 | Article par Christian Lemelin

Crédit photo: Christian Lemelin

Incompréhension en attendant le retour à la vie « normale »

On peut presque parler de réaction négative unanime, suivant l’annonce du Ministre de l’Éducation de limiter les activités sportives et culturelles aux bulles de classe, en milieu scolaire.

Dans la région de Québec, et sans doute ailleurs aussi, les intervenants scolaires qui gèrent des programmes sportifs, particulièrement dans le cadre de programmes sport-études, ont réagi vigoureusement à l’annonce faite hier.

Il n’a fallu que quelques minutes pour que les parents réagissent. Une pétition a été lancée sur internet et rapidement, les signatures ont afflué. Moins de 24 heures plus tard, on était rendu à plus de 44 000, au moment d’écrire ces lignes.

L’incompréhension s’est manifestée de toutes parts, pas juste au niveau secondaire, mais également au niveau collégial.

Dans ce contexte bizarroïde, Pascal Dufresne, entraîneur-chef des Titans de Limoilou (hockey collégial féminin), se range du côté des gens consternés par la position affichée par les autorités gouvernementales. Il nous en parle, dans une entrevue réalisée lors de l’entraînement de son équipe, en ce vendredi matin, au Pavillon de la Jeunesse.

Il a, bien sûr, été question de son groupe de jeunes femmes qui ont toutes bien hâte de renouer avec l’action, dans un calendrier qui, par contre, sera sans doute retardé voire même écourté.

Quoi qu’il en soit, foi de Pascal Dufresne, les Titans auront encore une bonne équipe lors de la prochaine saison!

INCOMPRÉHENSION EN ATTENDANTLE RETOUR À LA VIE « NORMALE »- Entretien avec Pascal Dufresne (Titans de Limoilou)On peut presque parler de réaction négative unanime, suite à l’annonce du Ministre de l’Éducation de limiter les activités sportives et culturelles aux bulles de classe, en milieu scolaire.Dans la région de Québec, sans doute ailleurs, les intervenants scolaires qui gèrent des programmes sportifs, particulièrement dans le cadre de programmes sport-étude, ont réagi vigoureusement à l’annonce faite hier.Il n’a fallu que quelques minutes pour que les parents réagissent. Une pétition a été lancée, sur internet, et, rapidement, les signatures ont afflué. Moins de 24 heures plus tard, on était rendu à plus de 44 000, au moment d’écrire ces lignes.L’incompréhension s’est manifestée de toutes parts, pas juste au niveau secondaire, mais, également, au niveau collégial.Dans ce contexte bizarroïde, Pascal Dufresne, entraîneur-chef des Titans de Limoilou (hockey collégial féminin), se range du côté des gens consternés par la position affichée par les autorités gouvernementales. Il nous en parle, dans une entrevue réalisée lors de l’entraînement de son équipe, en ce vendredi matin, au Pavillon de la Jeunesse.Il a, bien sûr, été question de son groupe de jeunes femmes qui ont toutes bien hâte de renouer avec l’action, dans un calendrier qui, par contre, sera sans doute retardé voire même écourté.Quoiqu’il en soit, foi de Pascal Dufresne, les Titans auront encore une bonne équipe lors de la prochaine saison.Vous avez vu, vous avez lu ? N'hésitez pas à partager ! http://chng.it/BVNrmktzCJ

Posted by Christian Lemelin on Friday, August 28, 2020

Quant à la pétition « Du sport pour tous dans les écoles » lancée sur internet, on la retrouve au
http://chng.it/BVNrmktzCJ

Mise à jour : revirement de situation… avec des si

Peu après la publication de cet article, on annonçait une potentielle reprise des activités sportives et artistiques à l’école impliquant des élèves de plus d’une classe dès le 14 septembre. Le tout, assorti de la condition, énoncée par François Legault, que « tout se passe bien » d’ici là, peut-on lire sous la plume de Olivier Bossé dans Le Soleil.