Limoilou dans les années 1960 (127) : intersection 18e Rue et 4e Avenue | 3 mai 2020 | Article par Jean Cazes

Le coin de la 18e Rue et la 4e Avenue

Crédit photo: Archives de la Ville de Québec

Limoilou dans les années 1960 (127) : intersection 18e Rue et 4e Avenue

La série « Limoilou dans les années 1960 » revisite le passé du quartier à travers des images d’archives tirées de diverses sources.

Publicité

Immortalisée le 20 avril 1964, la photo à la une est tirée d’un négatif représentant l’intersection de la 18e Rue et de la 4e Avenue. La vue a été prise en direction est (description des Archives de la Ville de Québec).

Placée dans la galerie au bas de l’article, la photographie de la scène réactualisée date du 26 avril 2020.

« Accidentogène » en temps normal de pointe…

On peut observer sur la photo d’époque l’un des autobus d’une compagnie privée qui sillonnaient la ville avant la création du service de transport public en décembre 1969.

D’autre part, le coin de la 18e Rue et de la 4e Avenue, normalement très achalandé aux heures de pointe, a récemment défrayé, faut-il le rappeler, notre actualité limouloise. Identifiée comme « l’une des plus accidentogènes du territoire dans la Stratégie pour la sécurité routière de la Ville de Québec », cette intersection a fait l’objet d’une pétition rendue publique au conseil de quartier de Lairet de février dernier. Le dépôt de cette pétition s’est organisé à la suite d’une nouvelle tragédie.

Selon le conseil de quartier de ce secteur, durant la période de 2011 à 2016, cette intersection a été témoin de plus d’une centaine d’accrochages impliquant des véhicules.

Archives de la Ville de Québec

À l’exemple des deux photos historiques, les images archivées de la Ville de Québec sont accessibles en ligne. On peut en faire la diffusion sans licence et sans frais en utilisant les vignettes estampées au logo de la Ville et en citant correctement les sources.

Voir le billet précédent de la série : Limoilou dans les années 1960 (126) : l’hôpital de l’Enfant-Jésus.