Le message de Gabrielle Plourde, capitaine des Titans de Limoilou | 18 novembre 2020 | Article par Christian Lemelin

Gabrielle Plourde, capitaine des Titans de Limoilou.

Crédit photo: courtoisie Titans de Limoilou / Marc-Antoine Hallé

Le message de Gabrielle Plourde, capitaine des Titans de Limoilou

Saprée pandémie! Le désarroi s’empare d’un peu tout le monde, mais quand on est déterminé, quand on est, soi-même, bien organisé et qu’on est bien encadré, il est toujours possible d’affronter les difficultés pour, au final, en ressortir grandi. C’est dans ce contexte que j’ai soumis quelques questions à Gabrielle Plourde, capitaine des Titans de Limoilou, questions auxquelles elle a répondu avec une belle sagesse.

Publicité

Pas surprenant car, étudiante en sciences humaines, Gabrielle Plourde veut poursuivre des études universitaires en psychologie. Voici donc la dernière des deux parties de cet échange avec l’athlète originaire de Drummondville, qui complète, cette année, son parcours cégépien à Limoilou.

Bonne nouvelle, la semaine dernière, Pfizer et BioNTech ont annoncé que leur vaccin anti COVID-19 est efficace à 90 %. Quelques jours plus tard, Moderna a suivi en annonçant que le vaccin qu’elle a développé est efficace à 94,5 %. Lueur d’espoir pour tout le monde même si, à court terme, il faudra rester patient et discipliné. Qu’est-ce que tu en penses?

Gabrielle Plourde sur la glace.
Crédit photo: Marc Antoine Hallé

«  Ça fait toujours du bien un peu de positif ces temps-ci… La décision du gouvernement, on ne la contrôle pas, malheureusement. Donc nous nous contentons de respecter les règles et de souhaiter un retour sur la glace le plus vite possible. »

Tu as un message d’encouragement pour celles et ceux qui ont plus de difficultés, qui ont perdu ou risquent de perdre leur motivation si la situation perdure?

«  Je suis consciente que la situation actuelle est énormément difficile, mais le mieux qu’on puisse faire c’est de se soutenir le plus possible et regarder vers l’avant. Le pire est derrière nous. Essayez de trouver des choses qui vous donnent le sourire et l’envie d’avancer. Personnellement, la COVID m’a permis de passer du bon temps avec ma famille et j’en suis extrêmement reconnaissante. Je sais qu’on a l’impression qu’il n’y a que du négatif dans nos vies, mais si on se donne la peine de s’accrocher au peu de positif qu’il y a, on passera à travers tous ensemble. N’abandonnez pas, cette étape difficile va finir bientôt et nous pourrons recommencer à pratiquer le sport qu’on aime. SURTOUT, n’hésitez pas à en parler si ça ne va pas… Il n’y a pas de honte à demander de l’aide! Prenez soin de vous, c’est ça le plus important! »

Merci beaucoup, Gabrielle! Capitaine Gabrielle, à juste titre, pourrais-je ajouter.

En savoir plus sur...