Mon Limoilou, ton Limoilou : petit questionnaire à l’usage des amis limoulois | 3 septembre 2020 | Article par Laurence Déry

Crédit photo: Jean Cazes

Mon Limoilou, ton Limoilou : petit questionnaire à l’usage des amis limoulois

Vous avez une soirée entre amis en vue? Vous détestez ces premières minutes où, lors d’un premier rendez-vous, vous devez engager la conversation? Vous raffoliez des tests du mois de Filles d’aujourd’hui? Découvrez les facettes insoupçonnées de vos connaissances, collègues et amis! Pis tant qu’à faire, passez donc ce questionnaire à votre nouveau beau-frère qui habite à deux coins de rue, question de voir s’il est recommandable.

Publicité

Mon Limoilou, c’est-tu ton Limoilou? Prêtez-vous au jeu entre deux séances de binge-watching, question d’alimenter votre fibre introspective, ou animez les discussions de votre prochain souper entre amis limoulois! Avec ses 20 questions, « Mon Limoilou, ton Limoilou » est un petit questionnaire qui saura vous divertir et peut-être, qui sait, vous faire voir d’un autre œil votre quartier adoré.

Je vous donne en prime mes réponses. Bon, je n’habite plus Limoilou (sacrilège!), alors je triche un peu. Mais t’inquiète pas, Limoilou, mon histoire avec toi est comme la braise éternelle, jamais elle ne s’étiole.

1. Pour un premier rendez-vous :

Promenade sur le bord de la rivière Saint-Charles, un soir d’été.

2. Un drink :

Gin tonic au Trèfle, avec du Seventh Heaven. Ex aequo : chaï latté de la Brûlerie.

3. Je me suis toujours demandé pourquoi à Limoilou…

Il y a autant d’annonces maison à thématique ésotérique, spirituelle et New Age!

4. Un commerce dont je n’ai jamais poussé la porte :

Lolita. Pourtant l’enseigne néon attire à tous coups mon regard.

5. Si les coins de rue pouvaient parler :

Celui de la 10e Rue serait plié en deux en racontant la fois où j’ai glissé et me suis affalée de tout mon long dans l’eau glacée en allant poster une lettre. Sur la 3e Avenue en plus. Bonjour la fierté.

6. Un plat réconfortant :

Pupusa de La Salsa.

Bon je reviens à la question 4. Il y a aussi Les Artisans du vitrail.

7. Si Limoilou avait sa légende…

Ce serait probablement une histoire de ruelle maudite avec un curé fou qui te pitche de l’eau bénite puis un chat noir qui sort de nulle part.

8. Ce que je vois de la fenêtre de ma chambre :

La couronne de l’École de cirque (et un des seuls arbres survivants de ma rue).

9. La chanson que mes voisins écoutent beaucoup trop souvent :

« Sky Fall » d’Adele.

10. Mon plus vieux souvenir de Limoilou :

C’était en pleine tempête de neige. J’étais venue en bus et cherchais en vain l’appartement où j’avais rendez-vous pour un 36e travail d’équipe d’université. Mon seul point de repère était le Bal du Lézard. Pour le reste, j’étais aussi perdue que dans un parc industriel! Cogne à la porte, ça répond pas. Tourne en rond. Grelotte sans bon sens. Cogne de nouveau. Silence radio. Trouve une cabine téléphonique. Compte mes 25 cents. Gèle dans la cabine. J’avais la bonne adresse : la porte donnant sur le trottoir était la première d’une série de deux. Il fallait que je monte l’escalier intérieur et cogne à la deuxième pour qu’on m’entende. Ce système double-porte m’étant totalement inconnu, j’ai cogné dans le vide de longues minutes! J’ai eu si froid, Limoilou!

11. Un bâtiment que j’affectionne particulièrement :

Devant le Bonichoix, sur la 3e Rue, il y a ce bloc qui a des allures de motel. Ce serait un chouette décor de film!

12. La chose la plus bizarre que j’ai déjà vue :

Un ÉNORME raton laveur à 4 heures du matin. Il marchait lentement sur la 2e Rue, pour rejoindre la 3e Avenue. Je ne pensais pas que les ratons qui habitaient en ville pouvaient être si gros!

13. Limoilou l’hiver, c’est…

Se demander après une tempête de verglas comment on va monter dans l’escalier de métal glacé sans se casser la margoulette! Parce qu’avec les marches trouées, le sel et le sable, ça marche pas. Pis que la rampe de l’escalier, elle avec, est glacée.

14. Limoilou l’été, c’est…

Descendre à pied du Carré, le sourire aux lèvres, après un show du Festival d’été pendant que les automobilistes jouent à la queue leu leu.

15. La personne que je croise le plus souvent sur la 3e Avenue :

Jean pis Fred.

16. Le lieu où j’aimerais qu’on m’embrasse avec passion sans que je m’y attende :

Je la garde pour moi celle-là. Ne tuons pas la magie.

17. Mon dépanneur favori :

Je change pas mal toutes les fois.

18. Mon balcon est…

Un îlot de verdure joyeusement envahi par la vigne dans une mer d’asphalte et de gravelle.

19. Quand j’ai emménagé, j’ai trouvé dans mon nouveau chez-moi…

Un vieux manche de guitare dans le tambour arrière.

20. Trois mots pour décrire Limoilou :

Dynamique, historique, hipster.