Des œuvres interactives à Place Jean-Béliveau | 2 décembre 2020 | Article par Julie Rheaume

Un aperçu de l'oeuvre Impulsion, qui sera installée à Place Jean-Béliveau, une création et réalisation de Lateral Office et CS Design.

Crédit photo: courtoisie Ulysse Lemerise/Facebook Ville de Québec

Des œuvres interactives à Place Jean-Béliveau

Trois œuvres lumineuses interactives ainsi qu’un sentier de glace animeront la Place Jean-Béliveau, à ExpoCité. Le parcours Plein les yeux et les oreilles « invitera les visiteurs à se divertir tout en devenant acteurs et musiciens d’une œuvre collective unique », dit la Ville de Québec.

Publicité

Le parcours, présenté depuis le 1er décembre, sera accessible jusqu’au 3 janvier 2021. On pourra le visiter sept jours sur sept, aux heures d’ouverture normales des parcs.

Un sentier de glace, situé dans le secteur boisé de la place Jean-Béliveau, complétera l’offre dès que la température le permettra. Une station chaleureuse sera également aménagée à proximité.

Ces installations n’étaient pas prévues avant la crise de la COVID-19. Elles ont été déployées « expressément pour la pandémie », a dit le maire Régis Labeaume lors d’un point de presse, le  1erdécembre.

Trois œuvres interactives

Le parcours Plein les yeux et les oreilles est composé de trois œuvres interactives présentées pour une première fois ensemble à Québec.

La première a pour titre Impulsion. « Cette œuvre, située en plein cœur de la place Jean-Béliveau, est constituée de 24 balançoires à bascule lumineuses et musicales, qui créeront une symphonie de sons et de lumières activée par le public », selon la Ville. Celui-ci pourra donc monter sur les balançoires et s’y amuser.

Le seconde a pour nom Cycle. « À proximité du Grand Marché de Québec et du Centre Vidéotron, cette œuvre s’animera grâce aux interactions du public. En bougeant au rythme de la musique ambiante, les participants transmettront leur énergie à Cycle qui se transformera alors en un séquenceur musical plus grand que nature », indique la municipalité.

Finalement, la troisième a été baptisée Entre les rangs. Déployées dans l’allée commémorative près du pavillon de la Jeunesse, 7000 tiges souples et blanches prendront le pouls de l’espace urbain environnant et en reflèteront l’animation, a précisé le maire Labeaume.

« Le site d’ExpoCité est l’endroit tout désigné pour accueillir le parcours Plein les yeux et les oreilles, a indiqué Vincent Dufresne, président d’ExpoCité, lors du point de presse du 1er décembre. Les résidents du secteur de même que l’ensemble des citoyens pourront profiter de cette nouvelle offre lumineuse et réconfortante, et ce, en toute sécurité et dans le respect des consignes sanitaires en vigueur. »

D’ailleurs, les visiteurs, en particulier ceux qui toucheront ou utiliseront les œuvres comme les balançoires, devront garder leurs gants et mitaines, pour des raisons d’hygiène, a indiqué une porte-parole de la Ville. « Distanciation et mitaines », seront les mots d’ordre, a-t-elle précisé.

Les usagers devront ensuite se laver les mains, une fois rendus au chaud. Une surveillance aura également lieu sur le site. Les consignes à respecter seront affichées sur place.

Coûts

La location des œuvres s’élèvera à 175 000 $, a dit le maire Régis Labeaume en conférence de presse. Pour l’installation et l’entretien, la Ville déboursera 60 000 $.

Quant au sentier de glace de la Place Jean-Béliveau, il en coûtera 90 000 $.

Stations chaleureuses et activités

Plusieurs nouvelles activités « réconfortantes » s’ajouteront tout au long de l’hiver.

Au centre-ville, ces stations chaleureuses doivent notamment être accessibles le 4 décembre 2020 : Domaine Maizerets et Musée de la civilisation, selon le site web de la Ville de Québec.

Celles-ci seront disponibles le 10 décembre : Musée national des beaux-arts; parvis de l’église Saint-Roch; place Richard-Garneau (angle Cartier/René-Lévesque) et Pointe-aux-lièvres.

Ces stations seront accessibles le 20 décembre, ou, s’il y a lieu, à l’ouverture de la patinoire : la Forêt enchantée (ExpoCité); halte-chaleur de la Place de l’Université-du-Québec (rue du Parvis) et halte-chaleur du parc Gilles-Lamontagne (230 du Pont).

Cette liste est non exhaustive. Plusieurs autres stations chaleureuses seront installées sur le grand territoire de Québec et dans le Vieux-Québec.

En savoir plus sur...