Un grand ambassadeur pour Espaces d’initiatives | 13 octobre 2020 | Article par Véronique Demers

Alban D’Amours, dans une vidéo mise en ligne en 2013 par la Faculté des sciences sociales de l’Université Laval.

Crédit photo: Faculté des sciences sociales - Université Laval (image tirée de la vidéo)

Un grand ambassadeur pour Espaces d’initiatives

Alban D’Amours, ancien président et chef de la direction du Mouvement Desjardins (2000-2008), vient d’être nommé grand ambassadeur d’Espaces d’initiatives, lors de la cinquième assemblée générale annuelle de l’organisme, mardi.

Publicité

Cette nomination s’inscrit dans la foulée de la campagne de financement de l’organisme qui se déroule cette année. La campagne vise à soutenir la réalisation du Laboratoire d’innovations sociales dans l’église Saint-Charles de Limoilou. Ce lieu servirait à développer des projets à impact social fort.

Selon M. D’Amours, le Laboratoire d’innovations sociales est un « projet d’exception » pour la ville de Québec. L’ancien haut fonctionnaire ayant fait carrière au gouvernement dans les années 1980 juge d’autant plus pertinent, dans le contexte sanitaire actuel, de développer des espaces d’idéation et de développement de projets.

Valeurs coopératives

Alban D’Amours, 2020
Crédit photo: Gracieuseté

« Nous sommes confrontés à des enjeux qui menacent notre avenir, tels les inégalités sociales, les changements climatiques, le déclin démographique ou la fracture numérique. La situation interpelle notre esprit d’innovation et notre capacité à réfléchir à long terme », souligne M. D’Amours. Celui-ci ajoute du même souffle que la vision d’Espaces d’initiatives est porteuse pour Québec, en plus d’avoir des valeurs coopératives, ancrées dans l’économie sociale.

Pour sa part, le directeur général d’Espaces d’initiatives, Édouard-Julien Blanchet, estime que la nomination de M. D’Amours comme grand ambassadeur permet de rappeler la pertinence de l’organisme et l’importance de réunir les divers intervenants (citoyens, institutions, entrepreneurs) autour du projet. « Québec est mûre pour avoir un espace créatif dédié aux acteurs du changement qui trouveront des solutions innovantes aux problématiques sociales », mentionne M. Blanchet.

Outre son passage au Mouvement Desjardins et au gouvernement, Alban D’Amours a aussi été professeur à l’Université de Sherbrooke (1969-1981), où il a participé notamment à la création de l’Institut de recherche et d’enseignement pour les coopératives (IRECUS). Il a reçu en 2007 le titre de Grand officier de l’Ordre national du Québec.

Rappelons qu’Espaces d’initiatives rassemble des acteurs voulant trouver des solutions durables aux enjeux sociaux, environnementaux et économiques.

En savoir plus sur...