2020 : rétrospective des grands chantiers et projets immobiliers dans Limoilou | 7 janvier 2021 | Article par Jean Cazes

Les Habitations Marie-Clarisse en construction dans Maizerets. On devine en arrière-plan le chantier des Condos locatifs 18, près de la phase 3 des Condos Mont-Thabor. Vue en direction nord. 28 décembre 2020.

Crédit photo: Jean Cazes

2020 : rétrospective des grands chantiers et projets immobiliers dans Limoilou

Malgré les retards de construction et le climat d’incertitude qu’aura entraînés la pandémie en 2020, d'importants projets immobiliers ont été achevés, sont toujours en chantier ou devraient voir le jour en 2021. En voici un survol, qui passe aussi par l'écoquartier D'Estimauville et le mégahôpital.

Publicité

Les projets achevés en 2020

L'Îlot des Capucins - phase 3. 13 juillet 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Îlot des Capucins - phase 3

L'ultime phase de l’Îlot des Capucins a fait l'objet en juillet d'un reportage à l'invitation du promoteur David Grondin. Soixante-seize condos locatifs sur cinq étages complètent l'ensemble résidentiel en s'ajoutant à 48 maisons de ville. Rappelons que c'est en 2016 que ce projet a vu le jour sur le vaste terrain laissé en friche après le départ de L'Intermarché, à l'intersection du chemin de la Canardière et de boulevard des Capucins. Œuvre des architectes du Groupe A / Annexe U, l'Îlot des Capucins se distingue notamment par son intégration dans la trame urbaine de l'entrée est du Vieux-Limoilou.

Le Versa

Toujours dans le Vieux-Limoilou, tout près de l'ancien emplacement du Casse-croûte chez Pierrot, les 21 appartements du Versa, du promoteur Logis-Expert, ont été livrés cet automne dans l’édifice agrandi sis au 990, 1re Avenue, soit l'adresse qu’occupait le Café Nagua à son départ en 2011.

AXCÈS Trigone Quartier Maizerets

Après un an de chantier sur le boulevard Montmorency, AXCÈS Trigone Quartier Maizerets accueillait en août dernier ses premiers résidents. Localisé en bordure de la piste cyclable à proximité du Domaine Maizerets, cet immeuble de 98 condos locatifs répartis sur quatre étages porte la signature des architectes de TERGOS.

Les projets achevés en 2021 ou à surveiller

Le 18, nouvelle phase des Condos Mont-Thabor en construction à gauche de la phase 3. 28 décembre 2020.
Crédit photo: Jean Cazes

Les Habitations Marie-Clarisse

Après plusieurs mois de retard, la construction des 106 unités de logements sociaux des Habitations Marie-Clarisse (Lafond Côté Architectes) a débuté cet automne, dans Maizerets, sur la 18e Rue face aux Condos Mont-Thabor. Le groupe de ressources techniques Action-Habitation accompagne l’organisme porteur, La Bouée, pour la réalisation de ce projet de mixité sociale de six étages sur le site qu’occupait l’ancien réparateur de véhicules Mécanique Germanique, fermé en 2011.

Les Condos locatifs Le 18

Mis en chantier en août et sujet d’une visite de son condo modèle l’hiver dernier, les Condos locatifs Le 18, un immeuble de 40 unités répartis sur quatre étages, s'intégrera à l’ensemble résidentiel et commercial Mont-Thabor qui a vu le jour en 2012 sur les anciennes propriétés des Sœurs servantes du Très-Saint-Sacrement. Le promoteur Concept Saint-Laurent a confié la conception des quatre premières phases aux architectes de la firme ABCP.

Le Hubert

La construction des 24 logements Le Hubert a débuté en septembre au coin de l’avenue de la Ronde et de la rue Bruneau. Projet de Construction St-Pierre Roseberry signé de son architecte-maison Guillaume Fafard (Quinzhee), Le Hubert aura quatre étages surmontés d’un toit terrasse, en plus d’un stationnement sous-terrain.

Le Heydleville

Cette fois dans le Vieux-Limoilou, Le Hedleyville est le premier projet en Basse-Ville du promoteur Michel Fortier, après plus de 20 ans de développement sur la Rive-Sud. La construction de l’ensemble de six maisons de ville avec garage et toit terrasse a débuté en octobre à l’intersection de la 8e Avenue et de la rue d’Hedleyville.

Le Jalo

Consolidant sa présence en Basse-Ville avec ses immeubles de logements généralement de type « maisons de ville », en particulier dans Limoilou et Saint-Sauveur, Construction St-Pierre Roseberry entrevoit pour cet été la réalisation de 11 nouvelles unités de une à trois chambres avec terrasse sur le toit. Le Jalo sera localisé sur la rue Jalobert près de l'avenue Eugène-Lamontagne, à la limite de Lairet.

Un Scandinave en transformation

Un peu à l'ouest du Jalo, Construction St-Pierre Roseberry souhaite toujours démarrer cet autre projet à l'automne 2021, au coin du boulevard Wilfrid-Hamel Est et de l’avenue Eugène-Lamontagne. Présenté à l'époque sous le nom Le Scandinave, son futur immeuble, toutefois, passerait de six à quatre étages, cette fois uniquement pour la location d'une quarantaine de logements, comme l'a précisé la porte-parole Karine St-Pierre dans un reportage de Radio-Canada.

Le Jac

En lieu et place de l’ancienne église Saint-François-d’Assise tombée sous le pic des démolisseurs en février dernier, le futur immeuble d'ACERO Immobilier qui a fait couler beaucoup d'encre devrait finalement être mis en chantier ce printemps, avec un retard de près d'un an. Livré normalement en juillet 2022, Le Jac offrira à terme quelque 90 unités de logements et des espaces commerciaux au rez-de-chaussée, pour une hauteur maximale de sept étages en bordure de la 1re Avenue.

L'écoquartier D'Estimauville en mode de développement accéléré

L'écoquartier D’Estimauville poursuit son développement.

Incorporé au territoire de Limoilou à sa limites est, l'écoquartier D’Estimauville poursuit son développement en mode accéléré telle que souligné dans cette mise à jour de juillet 2020.

Le siège social de la CNESST

En construction depuis l’hiver 2018 au coin des boulevards Sainte-Anne et D'Estimauville, le siège social de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST) accueillera dans les prochains mois quelque 1850 fonctionnaires. Cet immeuble qui mettra le bois en valeur signé de la firme Coarchitecture, d’une superficie de 34 500 mètres carrés avec stationnement étagé, était le second plus important chantier des dernières années dans le quartier.

Axcès Trigone Destimo

Dévoilé officiellement en septembre après quelques semaines de chantier, ce projet doit comprendre au final 192 logements déclinés du studio au 5½. Les architectes de TERGOS ont conçu un ensemble de cinq immeubles de cinq à six étages qui sera en principe livré cet automne. Ce projet doit conclure le développement de la phase 2 de l'écoquartier en occupant le terrain au sud du siège social de la CNESST.

Évolution du chantier du mégahôpital

Panorama sur le chantier en date du 10 octobre 2020, à l'est du boulevard Henri-Bourassa. Sur la gauche, le Centre de recherche.
Crédit photo: Jean Cazes

Lancé en mai 2017, ce gigantesque projet public poursuit sa progression en incorporant L’Enfant-Jésus. Rappelons que la superficie totale du nouveau complexe hospitalier (NCH) du CHU de Québec sera plus plus de deux fois celle de l’Hôtel-Dieu de Québec au terme de sa construction en 2025, après un investissement de quelque 2 G$.

Notre dernière visite photo du 10 octobre, en périphérie du chantier, nous a permis de constater l'avancement de la construction du Centre intégré de cancérologie et du Centre de recherche (illustré dans la galerie en fin d'article). Entre autres travaux entamés l'an dernier dans le cadre de la seconde phase des travaux, la structure du bâtiment central de 11 étages pour les soins critiques devrait se profiler dans les prochains mois.

Pour en savoir plus sur la progression des travaux : Société québécoise des infrastructures.

À lire aussi : 2019 : rétrospective des grands projets immobiliers.