Art public: un concours destiné aux artistes autochtones de la relève | 25 février 2021 | Article par Julie Rheaume

Une vue du parc de l’Anse‑à‑Cartier et du lieu historique national Cartier-Brébeuf.

Crédit photo: Google Street View

Art public: un concours destiné aux artistes autochtones de la relève

La Ville de Québec lance un concours d'art public destiné aux jeunes artistes autochtones de la relève. L’artiste sélectionné devra concevoir une œuvre pour le parc de l’Anse-à-Cartier, situé près de la rivière Saint-Charles, dans l’arrondissement de La Cité-Limoilou.

Publicité

Les candidats ne devront jamais avoir réalisé de projet permanent en art public. Ils devront également être âgés de 35 ans et moins et appartenir au peuple inuit ou à l’une des Premières Nations du Canada, qui habitent la province de Québec.

« Ceux-ci doivent exercer une pratique artistique en continu, qu’elle soit traditionnelle, coutumière, actuelle ou naviguant entre ces différents modes d’expression », précise la Ville de Québec.

« Le projet s’inscrit dans le concept du vivre-ensemble. La création pourra favoriser l’équité et le respect des nombreux groupes qui composent la communauté », ajoute la municipalité.

Ludovic Boney, un artiste autochtone qui a créé près d’une trentaine d’œuvres d’art public partout au Québec, agira comme mentor auprès de la personne sélectionnée. Celle-ci pourra donc travailler ses plans, devis et estimations en compagnie de
M. Boney, un habitué du mentorat.

Budget et échéancier

L’œuvre d’art doit être une sculpture autoportante qui se compose d’une ou de plusieurs parties. Le budget pour la réalisation et l’installation de l’œuvre d’art est de 60 000 $, incluant les taxes.

L’inauguration est prévue à l’automne 2021. Les dossiers de candidature doivent être reçus avant le 15 avril 2021.

Les artistes intéressés peuvent consulter les modalités d’inscription sur le site web de la Ville de Québec.