Des joueuses des Titans sur les traces de Manon Rhéaume | 23 septembre 2021 | Article par Christian Lemelin

Alexandra Giguère, Éliane Michaud et Wikona Laloche

Crédit photo: Image extraite de l'entrevue vidéo de Christian Lemelin

Des joueuses des Titans sur les traces de Manon Rhéaume

En fermant la porte à ses adversaires, Manon Rhéaume l’a ouverte à celles qui voulaient et veulent toujours, de plus en plus, pratiquer leur sport dans des circuits bien organisés et dans le cadre de grands événements.

Publicité

Jusqu’à l’arrivée de cette pionnière, en 1984, le Tournoi international de hockey pee-wee de Québec, depuis sa création, en 1960, était l’affaire des garçons. La gardienne de but a contribué à l’évolution des mentalités et servi d’inspiration aux jeunes filles qui pratiquent le hockey.

Bronzes de Manon Rhéaume et Sylvain Côté, hommage aux bénévoles du Tournoi International de Hockey Pee-Wee
Bronzes de Manon Rhéaume et Sylvain Côté, hommage aux bénévoles du Tournoi International de Hockey Pee-Wee, place Jean-Béliveau
Crédit photo: Suzie Genest

Des joueuses des Titans y ont participé

Depuis quelques années, une équipe féminine toute québécoise participe au tournoi pee-wee de Québec, guidée par l’olympienne Caroline Ouellette. En 2016, Alexandra Giguère, Éliane Michaud et Wikona Laloche ont participé au célèbre événement. Quelques années plus tard, elles poursuivent leur route en portant l’uniforme des Titans de Limoilou, dans le circuit collégial féminin du Québec (D1).

Idem pour Rébecca Morissette, Rose-Marie Brochu, en 2016, et Maëlle Laplante, dont l’équipe s’est rendue en finale de sa catégorie en 2017. Une expérience inoubliable pour cette dernière, membre de la brigade défensive des Titans. Les gardiennes Éricka Gagnon (2016) et Clara Génier (2014-2015), ainsi que les attaquante Laura Tremblay (2016) et Sarah-Maude Lavoie (2015) y ont également participé, au sein d’une formation masculine.

Le retour du tournoi

Après une pause forcée en raison de la « saprée » pandémie, le Tournoi pee-wee reviendra à l’affiche, dans l’amphithéâtre du quartier Limoilou, en 2022. Il y aura 144 équipes dont, bien sûr, une formation féminine. On avait d’abord annoncé que les joueurs et joueuses de 11 ans ne pourraient y participer. Avec l’amorce de la vaccination pour les plus jeunes, le tournoi n’aura pas cette restriction « crève-cœur ».

Lors du passage des Titans à Moncton, brève conversation avec Alexandra, Éliane et Wikona, trois joueuses qui n’entendent pas s’arrêter là.

Lire aussi : Un Tournoi Pee-Wee aura lieu en 2022 et Hockey collégial féminin: les Titans partent du bon pied

En savoir plus sur...