Des premières récoltes pour Gigrow au Grand Marché | 7 septembre 2021 | Article par Julie Rheaume

Un aperçu de la technologie de Gigrow.

Crédit photo: Groupe CNW/Fermes urbaines Gigrow

Des premières récoltes pour Gigrow au Grand Marché

Les Fermes urbaines Gigrow, implantées au Grand Marché de Québec depuis mars, ont procédé à leurs premières récoltes de fines herbes et salades grâce à une technologie d'agriculture innovatrice qui fonctionne avec la gravité. Son système permet de faire pousser plusieurs types de plants à l'intérieur, même dans des conditions difficiles.

Publicité

Fabriqué au Québec, le système Gigrow est le seul jardin rotatif à injection qui fonctionne avec la gravité. Il permet de cultiver à l’intérieur une grande variété de plantes telles que des légumes, des fines herbes et même des fleurs, été comme hiver, peu importe la météo. La propagation des maladies, chez les végétaux, est aussi restreinte tout comme les dommages causés par des insectes nuisibles.

Cette technologie n'est pas un système hydroponique. Elle fonctionne sur un principe breveté du goutte-à-goutte, sans recirculation des liquides. Une quantité exacte de liquide est injectée précisément dans chaque cube, lorsque la plante se trouve inversée. Elle permet une grande économie d’eau et d’engrais. de même que des économies d'énergie et d'espace notables. De plus, tous les éléments nécessaires à la culture sont recyclables ou bio-dégradables.

En entrepôt fermé et isolé, le système peut produire une importante quantité de plants. Il est même possible de superposer les machines sur des étagères de métal.

Grâce à ce système, il serait donc possible de faire pousser des plants dans des conditions difficiles ou inhabituelles, comme à Kuujjuaq, dans le Nord, ou encore dans des pays chauds et arides, explique Patrick Pépin, directeur des ventes des Fermes urbaines Gigrow, en entrevue téléphonique, le 6 septembre. D'après ce dernier, on sent d'ailleurs « un intérêt » pour cette technologie dans « les pays du Golfe ».

De plus, en produisant localement, on réduit aussi certains effets négatifs du transport sur l'environnement, entre autres avantages.

Destiné aux agriculteurs et producteurs maraîchers, ce système ne permet pas toutefois de faire pousser des fruits et légumes trop lourds, comme des choux, selon M. Pépin. Fines herbes, salades variées et petits piments forts font notamment partie des végétaux qui peuvent y pousser.

Partenariats

« Nous sommes rendus à quatre récoltes (au Grand Marché) », indique Patrick Pépin. Les samedis, lorsque les récoltes le permettent, Gigrow vend d'ailleurs une partie de sa production aux clients de l'établissement, une façon de présenter sa technologie au grand public.

Des partenariats ont aussi été conclus avec des distributeurs alimentaires locaux comme Viandex ou FLB solutions alimentaires. Gigrow fait également affaire avec MonQuartier en boîte.

Expansion

Les Fermes Gigrow possèdent des installations au Grand Marché de Québec et d'autres à Varennes.

En août, la société annonçait d'ailleurs son projet de construction d'une usine dans cette municipalité de la Montérégie. Elle compte investir 13 millions $ pour cette « première installation de 24 000 pi² (qui) deviendra l'un des plus importants projets d'agriculture urbaine au Québec ».

En 2022, la compagnie vise la mise en place de 600 machines et la production de quatre millions de salades dans ses installations de Varennes, explique Patrick Pépin.

L'entreprise a comme objectif la construction de trois à quatre autres installations similaires à travers le Québec d'ici cinq ans, dit-elle dans un communiqué émis en août dernier.

En savoir plus sur...