Écoquartier D'Estimauville : un chantier qui accélère | 30 juin 2021 | Article par Jean Cazes

Vue d'ensemble, en direction ouest, sur les premières phases à peu près complétées de l'écoquartier D'Estimauville. En arrière-plan, à gauche, on devine le premier édifice du fédéral. 20 juin 2021.

Crédit photo: Jean Cazes

Écoquartier D'Estimauville : un chantier qui accélère

À l'est du territoire du Limoilou, l'écoquartier D'Estimauville poursuit son développement en mode accéléré. La qualité des aménagements paysagers, ses allées piétonnes et l'intégration des nouveaux immeubles sur ce vaste terrain longtemps en friche retiennent notre attention.

Publicité

Cette visite fait suite à celle effectuée il y a un an aux écoquartiers D’Estimauville et Pointe-aux-Lièvres.

Un revêtement d'aluminium habillant une structure en béton

Le stationnement étagé du siège social de la CNESST dont l'édifice est lui aussi mis en valeur par un aménagement paysager de qualité. Vue en direction sud. 20 juin 2021.
Crédit photo: Jean Cazes

En bordure du boulevard D'Estimauville, le nouveau siège social de la CNESST accueillera sous peu quelque 1850 fonctionnaires, qui s'ajouteront aux 750 travailleurs du premier édifice du fédéral.

La firme Coarchitecture a non seulement relevé le défi de mettre le bois en lumière dans ce nouvel immeuble, mais aussi de faire de son stationnement étagé, avec l'aide de différents partenaires, un modèle monumental d'intégration à l'environnement de l'écoquartier.

Un reportage publié l'an dernier dans Voirvert.ca souligne la qualité du revêtement d'aluminium du stationnement qui s’articule autour d’un assemblage composé de plus de 3 100 panneaux rectangulaires courbés.

Près d'un nouveau parc, 192 nouveaux logements

Une place publique et des aires de jeux pour enfants, conçus par l’entreprise lévisienne Jambette, constituent les principaux attraits du parc des Gazouillis. Les résidents et les travailleurs en profitent déjà. Au nouveau jardin communautaire de 88 parcelles, tout près, se greffera l'an prochain un site de compostage.

Les immeubles Axcès Trigone Destimo en voie d'être achevés. 20 juin 2021.
Crédit photo: Jean Cazes

Au chapitre du bâti, l'ensemble résidentiel Axcès Trigone Destimo viendra conclure cet automne cette phase majeure de l’écoquartier D'Estimauville en occupant tout le terrain au sud du siège social de la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité au travail (CNESST).

Lancé à l'été 2020, cet ensemble offrira à terme 192 logements déclinés du studio au 5½, répartis dans cinq édifices de cinq à six étages. Œuvre des architectes de TERGOS, il s’agit d’un projet du promoteur d’ImDevCo, qui a réalisé sur le boulevard Montmorency l'immeuble Axcès Trigone Quartier Maizerets et pilote, dans l'écoquartier Pointe-aux-Lièvres, le projet Îlot Saint-Charles.

Rappels et développements à venir

Le site de l'écoquartier, le long du boulevard d'Estimauville au sud du premier édifice du fédéral, en 2009.
Crédit photo: Jean Cazes

Comme résumé dans un précédent article sur les grands chantiers qui ont marqué Limoilou, la démolition des Galeries Sainte-Anne s'est effectuée en octobre 2005. Il s'agissait du premier geste majeur de la Ville de Québec en vue d'accueillir sur ses terrains ce qu'elle a qualifié plus tard d'écoquartier. En 2011 a suivi la réalisation de l’édifice du fédéral en marge du site, puis en 2014 la réfection de l’avenue D’Estimauville.

Un projet privé d'abord retenu après un appel d'offres a été annulé avec le retrait du promoteur. Dès lors, la Ville est redevenue maître d’œuvre du développement et a annoncé en mai 2018 la mise en chantier d’un premier immeuble de logements sociaux, Un toit vert, sur la rue des Moqueurs.

Lors de son bilan de l'an dernier, la Ville avait émis le souhait que tout l'écoquartier soit complété en 2022. Cela, après avoir reçu des offres d’achat pour trois terrains offrant un potentiel de quelque 200 habitations avec espaces commerciaux le long du boulevard Sainte-Anne.

Écoquartier d'Estimauville - Plan concept 2018. À noter que depuis, le terrain au sud du CNESST a été acquis et achève d'être construit (Axcès Trigone Destimo), complétant ainsi la phase 2.
Crédit photo: Ville de Québec

On attend toujours des nouvelles pour la suite des choses. La Ville de Québec a toutefois manifesté l'intention de verdir, en périphérie sud de l'écoquartier, une partie de l'ancien dépôt à neige, inclus dans la future Zone d’innovation Littoral Est. Dans un article publié le 27 juin dans le Soleil, Baptiste Ricard-Châtelain se penche sur ce vaste projet, qui préoccupe notamment le conseil de quartier de Maizerets et la Table citoyenne Littoral Est.

À lire aussi : Écoquartier D’Estimauville : visite des lieux (mai 2019) et Écoquartiers D’Estimauville et Pointe-aux-Lièvres : état des travaux.