Épicerie 13/2 : des produits du marché en avril sur la 13e Rue | 6 mars 2021 | Article par Suzie Genest

Le 210, 13e Rue en mai 2020.

Crédit photo: Accommodation Bio - page Facebook

Épicerie 13/2 : des produits du marché en avril sur la 13e Rue

Semées au gré du hasard des rencontres, les graines d'un nouveau commerce d'alimentation germent depuis peu dans l'espace voisin de l'Accommodation Bio, au 210, 13e Rue. C'est ce matin que L’Épicerie 13/2 a annoncé officiellement son ouverture prochaine, prévue pour avril.

Publicité

« Nous nous donnons comme vocation d’agir comme pôle fermier de distribution et de vous faire découvrir ce qui se passe dans les fermes et cuisines d’ici. Viandes, fromages et alcools, beaucoup de bio, tous du Québec et tous des produits qui ont été choisis avec soin, amour et souci pour la qualité du produit », peut-on lire sur la page Facebook de la nouvelle enseigne.

Rencontrés sur place au milieu du chantier, samedi après-midi, Jonathan Bédard et Lou Manuel Arseneault me racontent la genèse du projet. Après avoir grandi à Québec, ils sont partis à Montréal pour les études universitaires, puis ils ont acheté, il y a deux ans, une ferme dans le Centre-du-Québec : les Jardins sur le fleuve. Membres d'une coopérative agricole, ils allaient les dimanches vendre leurs légumes dans un marché à Lotbinière; c'est là qu'ils ont rencontré les propriétaires de la Ferme Hantée, et de l'Accomodation Bio. Le courant a passé.

Jonathan Bédard et Lou Manuel Arseneault, de la ferme les Jardins sur le fleuve, et une dizaine d'amis sont derrière le projet d'Épicerie 13/2, qui ouvrira en avril 2021 au 210, 13e Rue.
Crédit photo: Suzie Genest

Les deux comparses ont d'abord jonglé, l'automne dernier, avec l'idée d'ouvrir un café à Québec pour « avoir un espace de rencontre et de promotion des produits bio, locaux ». Ils ont exploré le quartier Saint-Sauveur sans trouver un local qui conviendrait au projet. Et puis en décembre, l'Accommodation Bio leur a proposé de reprendre l'espace voisin du sien pour y proposer une offre complémentaire. « On trouvait le défi intéressant, on s'est dit qu'on allait essayer », résume Lou Manuel.

Participer à la vie de quartier

C'est ainsi que le projet a évolué vers le concept de l'Épicerie 13/2 et la constitution d'un organisme à but non lucratif (OBNL). Ils sont une douzaine d'amis à y mettre de l'huile de coude. En plus des viandes, fromages et alcools du Québec, une fois bien installés ils prévoient offrir quelques produits prêt à manger, comme « de la sauce à spag ». « On s'est dit qu'on pourrait inclure un petit comptoir, une petite table où prendre un café, manger un petit truc prêt-à-manger », avance Lou Manuel.

Lorsque la situation sanitaire le permettra, l'Épicerie 13/2 entend participer à la vie de quartier. Les deux comparses ont eu vent d'un projet de Ruelle verte dans la ruelle voisine; ils se verraient bien y organiser des barbecues et événements publics lorsque ce sera possible.

L'ouverture de l'Épicerie 13/2 est prévue pour le début avril : « On hésite entre le 1er avril et le 2; le 1er avril, c'est une date un petit peu... » D'ici là, les travaux d'aménagement s'y poursuivront, de même que les publications sur sa page Facebook au https://www.facebook.com/epicerietreizedeux/

___

Mise à jour : 2 avril 2021

Comme ils l'avaient prédit, les fondateurs de l'Épicerie 13/2 ont ouvert leurs portes le 2 avril et annoncé la bonne nouvelle sur les réseaux sociaux en partageant des images de leurs espaces retapés.

L'espace et la façade du 210, 13e Rue arborent maintenant les couleurs de l'Épicerie 13/2, ouverte le 2 avril 2021.
Crédit photo: Épicerie 13/2

Du côté du prêt-à-manger, on trouve un « menu style cabane à sucre », indique-t-on dans une publication Facebook du 1er avril. Y figurent sauce à spaghetti à la viande, quiche jambon-fromage, pâté vegan aux champignons, jambon à la bière, porc effiloché à l'érable, oignons caramélisés à l'érable, potage carotte, navet, érable, fèves au lard et « bines » végétariennes. Plusieurs autres produits sont disponibles, mais pour les alcools, il faudra patienter, dit-on dans une autre publication de la page :

« Notre permis d'alcool est toujours en attente d'être approuvé dans les dédales de la bureaucratie... Nous n'aurons des nouvelles qu'au retour des fêtes de Pâques. »

En savoir plus sur...