Guy Lafleur et Réal Cloutier s'installent à place Jean-Béliveau | 27 octobre 2021 | Article par Suzie Genest

Crédit photo: Ville de Québec

Guy Lafleur et Réal Cloutier s'installent à place Jean-Béliveau

L'inauguration des œuvres d’art en hommage à Guy Lafleur et à Réal Cloutier, à place Jean-Béliveau, a eu lieu mercredi matin. Une murale sur le pavillon de la Jeunesse offre désormais une trame de fond aux sculptures, dans l’allée commémorative dédiée au hockey.

Publicité

Réal « Buddy » Cloutier, l'oeuvre de l’artiste Jean‑Robert Drouillard, est faite d'aluminium coulé. Elle rend hommage au Réal Cloutier des Nordiques de l’Association mondiale de hockey (AMH). La sculpture le représente tête haute et dos droit, portant son bâton à la hanche.

Oeuvre hommage à Réal Cloutier
Oeuvre hommage à Réal Cloutier, par l'artiste Jean-Robert Drouillard
Crédit photo: Ville de Québec

Le sculpteur souhaitait « utiliser des codes qu'on peut comprendre facilement, tout en dérogeant juste assez », avait-il expliqué en mars, lors du dévoilement de sa maquette. Le joueur et son équipe « ne faisaient pas les affaires comme tout le monde », avait exprimé Jean-Robert Drouillard.

L’artiste Guillaume Tardif, père du Gros Loup de Limoilou, signe l'hommage à Guy Lafleur. L’œuvre de bronze s'intitule Trop fort pour la ligue. Elle représente un Lafleur de 19 ans, évoluant avec les Remparts de Québec. Sous la puissance de son lancer, une explosion de rondelles fait voler en morceaux le filet dans lequel il compte.

Lors du dévoilement de sa maquette en mars, l'artiste avait expliqué son concept. Il se veut un « point d’équilibre entre une oeuvre à la fois figurative populaire, mythe, mais aussi un traitement artistique contemporain ».

Oeuvre hommage à Guy Lafleur
Oeuvre hommage à Guy Lafleur par Guillaume Tardif
Crédit photo: Ville de Québec

La murale derrière les oeuvres présente les exploits et moments forts de la carrière des hockeyeurs mis en valeur dans le segment nord de l'allée commémorative. Elle comprend photos et textes sur ceux-ci et sur les artistes qui ont créé les sculptures. Faite de vinyle autocollant, elle s'étend sur 66 m (217 pi) par 7,7 m (25,5 pi).

Fierté

La Ville de Québec et la Commission de la capitale nationale du Québec ont financé les oeuvres inaugurées mercredi. Le coût de chaque sculpture s'élève à 200 000 $, tous frais et taxes inclus.  Un montant de 40 000 $ a été déboursé pour la murale. L'ensemble s'inscrit dans l'entente entre les deux partenaires pour des projets de commémoration et de mise en valeur de la capitale nationale.

« Je suis extrêmement fier d’honorer ces deux marqueurs exceptionnels chez nous. De plus, la nouvelle murale rehausse avec brio l’hommage que nous leur rendons. [...] Nous voulions quelque chose de spectaculaire et je crois que c’est mission accomplie : cette allée est vraiment différente de tout ce qu’on voit ailleurs! », exprime le maire de Québec Régis Labeaume dans le communiqué émis pour l'inauguration.

La présidente et directrice générale de la Commission de la capitale nationale du Québec, Marie Claire Ouellet, y souligne la fierté, pour la Commission, d'avoir collaboré à la réalisation de l’allée commémorative dédiée au hockey.

Un livre sur l'idole Guy Lafleur

Dans la foulée de l'inauguration à place Jean-Béliveau mercredi a eu lieu le lancement officiel du livre Guy Lafleur, la naissance d’une idole. Sous la direction de l’historien Frédéric Smith, le journaliste sportif Marc Durand a rédigé cet ouvrage publié par les Éditions Sylvain Harvey. Guy Lafleur en signe la préface.

« Après l’ouvrage sur le grand Jean Béliveau, c’est un véritable honneur et privilège comme éditeur de publier un livre sur celui qui fut mon idole de jeunesse à l’époque glorieuse des Canadiens », a exprimé Sylvain Harvey, président de la maison d'édition, dans un communiqué soulignant ce lancement.

Le livre « regorge de magnifiques photos d’archives et d’autres artefacts sportifs », indique le communiqué, émis par la Ville de Québec, la Commission de la capitale nationale du Québec et l'éditeur.

À lire aussi :

Les maquettes des oeuvres hommages à Guy Lafleur et Réal Cloutier se dévoilent