Hockey collégial féminin D1 : Le Boomerang s'impose en prolongation | 25 octobre 2021 | Article par Christian Lemelin

Crédit photo: Marc Antoine Hallé - Titans du Cégep Limoilou

Hockey collégial féminin D1 : Le Boomerang s'impose en prolongation

Deux soirées consécutives se sont terminées de la même façon pour les Titans de Limoilou durant la fin de semaine. Samedi était un copier-coller de vendredi, sauf les moments un peu plus robustes. La troupe de Pascal Dufresne n’a pu saisir de nombreuses occasions de marquer, s’inclinant par la marque de 2-1, en prolongation, devant le Boomerang d’André-Laurendeau.

Publicité

Geneviève Lamoureux, l’une des trois joueuses de la région de Québec, chez le Boomerang, avec Myriam Déry et Léa Morneau, a repoussé près de 40 lancers. Elle n'a cédé que devant Alexandra Giguère au début du troisième engagement (1 :54). La superbe manœuvre de l’attaquante des Titans aurait pu donner un élan aux joueuses locales, mais moins de deux minutes plus tard, Aryane Turgeon nivelait la marque, qui a tenu jusqu’à la fin de la période.

En prolongation, les Titans ont menacé d’entrée de jeu. Après une charge ratée, le Boomerang a repris possession de la rondelle et c’est Rosalie Parent qui a mis le point final à la rencontre, à 1 :38.

Les deux matches de la fin de semaine se soldent donc par une récolte de deux points sur une possibilité de quatre, pour Limoilou. L'équipe limouloise avait battu le Boomerang, sur sa patinoire, par la marque de 1-0 le dimanche 26 septembre.

Pour le Boomerang, cette victoire permet d’envisager le prochain match avec optimisme, dimanche, à l’Auditorium de Verdun (18 h 00), contre les Blues de Dawson.

Les Titans, pour leur part, rendront visite aux Blues de Dawson, samedi prochain, 30 octobre, avant de bénéficier d’une fin de semaine libre. Cette pause sera sans doute salutaire. Les 12 et 14 novembre, ils recevront, dans l’ordre, les deux équipes de tête du circuit : John Abbott et Lennoxville. Deux matches à ne pas manquer!

Entrevue d’après-match avec Pascal Dufresne, entraîneur des Titans

Entrevue d’après-match avec Philippe Trahan, entraîneur du Boomerang

Boomerang : elles étaient quatre pour saluer la parenté!

Les parents sont les principaux supporters des jeunes, garçons ou filles, qui pratiquent un sport, de haut niveau ou non.

Quand ces jeunes doivent s'éloigner du domicile familial pour les études et le sport, il est parfois difficile de les suivre à chaque rencontre. Leur appui n'en reste pas moins important et ils s'efforcent d'être présents le plus souvent possible.

C'est le cas, entre autres, pour les filles de la région de Québec, du Saguenay ou d'ailleurs qui évoluent au sein, par exemple, d'une équipe basée à Montréal.

Parents des joueuses de hockey des Titans et du Boomerang, dans les estrades
Parents des joueuses de hockey des Titans et du Boomerang, dans les estrades
Crédit photo: Marc Antoine Hallé - Titans du Cégep Limoilou

C'est pour les saluer et par marque de respect envers ces parents, que Philippe Trahan, pilote du Boomerang d'André-Laurendeau, a choisi quatre joueuses issues de « régions », samedi, pour la présentation des partantes, à l'Arpidrome. Geneviève Lamoureux (Ancienne-Lorette), Léa Morneau et Myriam Déry (Québec) et Camille Gilbert-Chouinard (Saguenay), pouvaient toutes compter sur la parenté, lors du match contre les Titans de Limoilou.

Ces parents ont été comblés, le Boomerang a gagné!

N’hésitez pas à partager. C’est de cette façon que la cause du hockey féminin sera entendue.