Hockey collégial féminin D1 : sortie difficile pour les Titans | 3 octobre 2021 | Article par Christian Lemelin

Crédit photo: Marc Antoine Hallé

Hockey collégial féminin D1 : sortie difficile pour les Titans

Les matches se suivent… mais ne se ressemblent pas. Après une victoire par blanchissage contre André-Laurendeau, dimanche dernier, les Titans de Limoilou ont été renversées par les Islanders de John Abbott, vendredi, par un pointage de 7-2. Le match se déroulait au vétuste Aréna Macdonald, à Sainte-Anne-des-Plaines.

Publicité

Les Islanders ont littéralement coupé les jambes des visiteuses en marquant deux buts en désavantage numérique, tôt au premier engagement, par l’entremise de Naomi Boucher et Émilie Lussier. Dans un regain de vie des Titans, en fin de période, Élodie Caron a marqué son premier but de la saison, à 18:12. Les Islanders ont répliqué 17 secondes plus tard par l’entremise, encore une fois, d’Émilie Lussier. Cette dernière a complété la rencontre avec trois buts et une aide. Première étoile du match, il va de soi.

Au deuxième vingt, lors d’un avantage numérique de deux joueuses pendant 59 secondes, les Titans auraient pu resserrer la marque qui était de 3-1. Elles n’ont pas été en mesure de déjouer la gardienne Julia Minotti. Ce sont plutôt les Islanders qui ont creusé l’écart grâce aux buts de Mégane Quirion (12:31) et Sena Catterall (15:41).

Rébecca Morissette a marqué le deuxième but des Titans, son deuxième de la saison, à 17 :18 de la période médiane. Si ce but pouvait redonner espoir à son équipe, Sabrina Beaudoin s’est chargée de refroidir la troupe limouloise en déjouant Clara Génier, alors qu’il ne restait que 33 secondes au tableau indicateur.

Émilie Lussier a complété son tour du chapeau avec son septième but en cinq matches à 10:54 du troisième vingt.

Au chapitre des lancers, avantage 30 (12-10-8) contre 17 (3-6-8) pour John Abbott. Dix punitions ont été décernées, pendant cette rencontre, cinq de chaque côté.

Un spectateur attentif

J'ai eu une conversation avec l’ex-entraîneur des Sénateurs d’Ottawa et du Lightning de Tampa Bay, Guy Boucher. Il est un spectateur assidu et attentif aux matches des Islanders, et pour une bonne raison! Sa fille, Naomi, évolue au sein de cette formation.

C’est elle qui, à 1:19 de la première période, a donné le premier croc-en-jambe aux Titans, avec son but en désavantage numérique. C’était son premier but de la saison. Naomi poursuivra ses études et sa carrière de hockeyeuse à l’Université Yale, l’an prochain.

Entrevue d'après-match avec l'entraineur-chef des Titans, Pascal Dufresne

Les Titans reçoivent, dimanche, la visite des Patriotes de Saint-Laurent, à l’Arpidrome de Charlesbourg. Le match commence à 15 h 30. À noter que, pour ce match, la limite de 250 spectateurs reste en vigueur, tout comme le port du masque et la présentation d’une preuve de double vaccination.

Vous avez lu? Vous avez vu? N’hésitez pas à partager. C’est de cette façon que la cause des Titans et du hockey féminin sera entendue.

En savoir plus sur...