Hockey collégial féminin D1 : les Titans frappent vite… et fort! | 10 octobre 2021 | Article par Christian Lemelin

Crédit photo: Gracieuseté - page Facebook Titans Cégep Limoilou

Hockey collégial féminin D1 : les Titans frappent vite… et fort!

Elles sont parties en trombe avec quatre buts en six minutes et quelques secondes, au premier engagement. Finalement, les Titans de Limoilou ont profité de cet assaut rapide pour filer vers une victoire de 5-2 sur les Blues de Dawson, samedi soir, à l’Arpidrome de Charlesbourg.

Publicité

Les visiteuses paraissaient désorganisées en début de rencontre, en raison, peut-être, d’un revers encaissé la veille. Si bien que les protégées de Pascal Dufresne en ont largement profité pour inscrire leurs cinq buts dès le premier vingt. Noémie Vermette (deux fois), Jordanne Laforme (son premier dans les rangs collégiaux), Ann-Sophie Bédard et Sarah-Maude Lavoie ont touché la cible. (Voir le sommaire publié plus tôt pour d’autres détails.)

« On était un peu endormies au début du match, les Titans nous ont nettement dominé et on aurait dit qu’elles marquaient sur chaque lancer », a commenté l’entraineure-chef des Blues, Kayla Tutino, après la rencontre. « On s’est réveillées après la première période, mais c’était un peu trop tard pour nous », a-t-elle ajouté.

Sophie Roy a commencé le match, devant la cage des Blues. Elle a été remplacée par Jeanne Lortie pour les 40 dernières minutes de la rencontre. Cette dernière s’est très bien défendue en repoussant les 39 lancers dirigés contre elle.

« Une belle performance (de Jeanne Lortie). Elle nous a aidées dans une situation inconfortable », a tenu à souligner l’entraineure des Blues.

Les Blues ont quand même semé le doute, chez les Titans, avec le but de Noémie Gaudreault, en fin de deuxième période et un autre en avantage numérique, par Zoe Boomsara, à mi-chemin du dernier engagement. Dans ce dernier cas, la gardienne Éricka Gagnon a joué de malchance. Elle avait bien prévu le jeu, mais la rondelle a glissé sous son gant vers le fond du filet.

Cinq joueuses absentes

Pour ce match, les Titans étaient privées de cinq joueuses. Il s'agit de Maëlle Laplante et Noémie Fontaine, qui participent au camp d’Équipe Québec M18, ainsi que de Wikona Laloche, Amélie Brassard et Florence Mayer. Pas facile, dans les circonstances, de tenir le fort de façon soutenue pendant 60 minutes. Mais elles ont réussi!

Entrevue d’après-match avec l’entraineur-chef des Titans, Pascal Dufresne

Le prochain match, pour les Titans a lieu samedi 16 octobre, 19 h 30, à l’Arpidrome de Charlesbourg. Les Lynx du Cégep Édouard-Montpetit seront les visiteuses.

Bon début de saison pour Noémie Vermette

On compte toujours sur les joueuses de troisième année pour en donner un peu plus. Chez les Titans de Limoilou comme dans toutes les équipes du circuit collégial féminin du Québec.

À sa première campagne, en 2019-2020, Noémie Vermette avait laissé entrevoir de belles aptitudes.  On s’attendait à une bonne progression de sa part, l’an passé.

La pandémie a mis un frein à toutes les attentes, mais dès la reprise, cette saison, on a vu que ses belles aptitudes n’étaient pas disparues. Au contraire. Après six matches, Noémie a déjà cinq buts à sa fiche, deux samedi soir, et son apport est incontestable au sein de l’équipe.

Elle nous livre ses commentaires, en entrevue, après la victoire des Titans, par 5-2, sur les Blues de Dawson.

Vous avez lu? Vous avez vu? N’hésitez pas à partager. C’est de cette façon que la cause des Titans et du hockey féminin sera entendue.

En savoir plus sur...