Les honneurs pour le président du Relais d'Espérance | 4 novembre 2021 | Article par Julie Rheaume

Me Jocelyn Vallerand a reçu les honneurs des mains du lieutenant-gouverneur J. Michel Doyon à la fin d'octobre au Relais d'Espérance.

Crédit photo: courtoisie

Les honneurs pour le président du Relais d'Espérance

Le lieutenant-gouverneur du Québec a décerné à Me Jocelyn Vallerand, président du Relais d'Espérance, la Médaille pour mérite exceptionnel le 28 octobre. Cet honneur récompense l'implication de longue date de Me Vallerand auprès de l'organisme.

Publicité

C'est au Relais d'Espérance que Me Jocelyn Vallerand a reçu sa médaille des mains du lieutenant-gouverneur, J. Michel Doyon. L'organisme communautaire est situé sur la 4e Avenue, à Limoilou.

« Merci au lieutenant-gouverneur du Québec, l’honorable J. Michel Doyon, de m’avoir honoré, jeudi le 28 octobre, lors d’une cérémonie, en me décernant sa plus haute distinction, soit la Médaille pour mérite exceptionnel reconnaissant mon implication à titre de président de l’organisme Relais d’Espérance à Québec », a écrit Jocelyn Vallerand sur sa page Facebook, le 29 octobre.

« Un acteur très important »

« Lors de la fondation du Relais d’Espérance en 1980, Me Vallerand, alors jeune avocat, a été mandaté afin de rédiger les règlements généraux de l’organisme. Il a ensuite accepté d’être membre du conseil d’administration. Me Vallerand fut promu en 1985 président, fonction qu’il occupe toujours aujourd’hui en 2021, soit depuis plus de 35 ans », relate le Relais d'Espérance.

« Par son dévouement, son dynamisme et son sens moral, Me Vallerand a toujours été un acteur très important pour l’organisme. Ses engagements professionnels dans la communauté d’affaires de Québec ont toujours été un atout pour l’organisme. Il a permis au Relais d’Espérance d’avoir une visibilité et une notoriété dans la grande région de Québec », poursuit l'organisme.

Le Relais d'Espérance a souligné la distinction accordée à son président sur sa page Facebook.

Une mission pour la dignité

Le Relais d’Espérance accueille et accompagne les personnes vivant des difficultés de nature psychologique, sociale, physique ou économique. Il oeuvre dans le respect des différences et du droit de chacun.e à la dignité humaine.

Les services de l’organisme préparent sa clientèle à une intégration sociale progressive et formatrice. Il aide les personnes à retrouver dignité, respect et estime d’elles-mêmes.

Comme le mentionnait la directrice de l'organisme à Monlimoilou en décembre 2020, le café-rencontre du Relais d'Espérance est souvent sa « porte d’entrée ». Quelque 70 personnes le fréquentaient avant la pandémie. Si les hommes de 40 à 65 ans constituaient sa principale clientèle, plus en plus de femmes s'y rendent également.

À lire aussi :

Relais d'Espérance : jour de distribution alimentaire sur fond de pandémie

En savoir plus sur...