Les Tours contés du Vieux-Limoilou Desjardins : conjuguer la légende et l'histoire | 13 juillet 2021 | Article par Jean Cazes

Alfred Poulin, personnage charismatique ! 10 juillet 2021.

Crédit photo: Jean Cazes

Les Tours contés du Vieux-Limoilou Desjardins : conjuguer la légende et l'histoire

Après la pause pandémique de l'an dernier, la Société historique de Limoilou (SHL), appuyée par Limoilou en Vrac, réinvente les populaires visites guidées du Vieux-Limoilou. Cette fois, avec la valeur ajoutée d'un charismatique conteur. Retour en photo sur la sortie de samedi dernier.

Publicité

La boucle des Tours contés Desjardins est un parcours à pied de deux kilomètres, d'une durée d'environ 2 h ­15, agrémenté de pauses instructives et animées. Elle prend son départ face à l'église Saint-Charles. Elle emprunte ensuite la 3e Rue, puis le parc linéaire de la rivière Saint-Charles, et se termine à la place Limouloise, au coin de la Canardière et 3e Avenue.

La grande nouveauté qui enrichit cette année cette traditionnelle activité de la Société historique de Limoilou (SHL)? Aux explications savantes de ses passionnés historiens guides se prêtent les trois récits du conteur limoulois Christian Lalonde, alias Alfred Poulin, qui nous raconte son quartier sous un angle fantastique... Il a vite charmé la quinzaine de spectateurs et spectatrices de ce premier rendez-vous estival, samedi.

Quand la magie opère

Entrée ouest du Vieux-Limoilou, Sur la droite, Gilles Galichan et Daniel Papillon.
Crédit photo: Jean Cazes

Pour cette première, les volubiles historiens de la SHL, l'auteur Gilles Gallichan et le président Daniel Papillon ont accompagné le groupe. Ils nous ont notamment remémoré la naissance d’Hedleyville, la construction navale aux abords de Saint-Charles, la renaturalisation de la rivière, le développement immobilier par la Quebec Land, l’héritage des communautés religieuses et la présence de grandes entreprises commerciales.

Les tours contés du Vieux-Limoilou
Au point de départ, devant l'église Saint-Charles. 10 juillet 2021.
Crédit photo: Jean Cazes

Sans porter ombrage à nos érudits guides, la grande vedette de samedi était Christian Lalonde, porté par le flamboyant récit folklorique de son personnage. La magie a instantanément opéré auprès de l'auditoire attentif aux paroles du coloré Alfred Poulin.

Il s'agissait pour le conteur d'une première et fructueuse collaboration, cet été, avec la SHL et Limoilou en Vrac. Christian se distingue dans l’art oratoire après y avoir remporté plusieurs concours et monté ses propres contes. « Mon premier personnage a été mon ancêtre Jean-Baptiste de Lalonde, qui traquait des monstres en Nouvelle-France », a-t-il confié à Monlimoilou avant sa première performance devant l'église Saint-Charles, sur la 8e Avenue.

Avec l'aide des historiens, Christian a su souder des vrais faits historiques avec des éléments fantastiques, tout en mettant au premier plan d'autres personnages mythiques – incluant notre cher Limoiloup! – qui ont forgé l'identité du quartier depuis l'arrivée de Jacques Cartier en 1534.

« Tissés comme une longue histoire, mes trois contes d'aujourd'hui sont à rebours, remontant jusqu’à la naissance de Limoilou. Alfred Poulin a bel et bien grandi à Limoilou dans les années 1920. C'était un homme distingué, populaire comme chanteur, avec beaucoup d’entregent. Et je l’ai choisi pour ça. Dans mon conte je ramène le diable en interprétant à ma façon les zones grises de notre histoire. Par exemple, ici, l’église a brûlé deux fois, et ils ne savent pas trop pourquoi. Mais moi je le sais : c’est mon rôle de conteur! », a expliqué Christian Lalonde.

Vous souhaitez aussi rencontrer Alfred Poulin et partir à la (re)découverte de votre quartier en compagnie d'historiens passionnés? Quatre autres sorties sont prévues. La prochaine est fixée au 24 juillet, si la météo le permet. On peut s'informer et réserver en ligne : Les tours contés du Vieux-Limoilou.